Les Meilleurs Vins De Bordeaux

Edition du 30/03/2021
 

Château du Grand Bos

Référence

Château du GRAND BOS


Situé au rang de 1er Grand Vin Classé au classement du Guide DUSSERT-GERBER, le Château du Grand Bos fait des vins de Graves depuis le XVIIe siècle. Le lieu, vignoble de clairière entouré de bois de chênes, de pins maritimes, de châtaigniers et d’acacias sur 30 ha d’un seul tenant, est un espace de paix et de sérénité que nulle vision d’habitation étrangère ne vient polluer. La demeure, bordée par un parc où se remarquent des arbres centenaires, est un modèle de sobre harmonie, avec ses ailes de communs entourant une cour carrée fermée par une grille. La première construction du XVIIe siècle a fait l’objet de restaurations à deux reprises, en 1771, et en 1988, et seulement 9 familles ont possédé ce “Bourdieu” (dès le moyen-âge à Bordeaux, le Bourdieu est un domaine à vocation viticole et vinicole fondé par les Bourgeois de Bordeaux et commandé par une demeure souvent de belle architecture entourée de ses communes) depuis la fin du XVIIe siècle jusqu’à nos jours, dont celles des CROZILHAC, à la fois Bourgeois de Bordeaux et Seigneurs de Lescaley et de Laguloup, de 1650 à 1830. Aujourd’hui, la famille VINCENT-ROCHET, amoureuse de la nature, entourée d’une équipe où s’allient compétence, jeunesse, et expérience, met sa passion et son talent dans la culture traditionnelle de ses vignes et dans l’élevage de ses grands vins en associant la tradition rigoureuse du Bordelais à la modernité qui permet de maîtriser soigneusement leur vinification et leur vieillissement. Comme tous les vins de l’AOC GRAVES, ceux du Grand Bos sont obligatoirement des vins d’assemblage, les monocépages étant interdits. Les BLANCS sont majoritairement de sémillon (la douceur, l’aptitude au vieillissement), suivi par le sauvignon (le fumé), avec un faible pourcentage de muscadelle (la saveur légèrement musquée). Les deux premières années, ils ont de la fraîcheur, de la minéralité, et des arômes rappelant des fleurs ou des fruits, apportés par les variétés cultivées. Entre la deuxième et la troisième année, il y a une période de quelques mois où ils peuvent se fermer. Après cela, ils vont voir le fruit s’estomper et acquérir le bouquet qui se prolongera en s’affinant pendant environ 5 à 7 ans. Ensuite apparaissent des saveurs de type Xérès que certains apprécient mais que d’autres n’aiment pas. À chacun de décider s’il recherche ces saveurs particulières ou s’il préfère boire ses blancs dans les cinq ans. Les ROUGES sont équilibrés entre le cabernet-sauvignon (la finesse aromatique, la pureté) et le merlot (la rondeur, le corps) avec un petit apport de ce merveilleux cépage qu’est le petit verdot (la vivacité, la puissance, la subtilité aromatique et l’aptitude au vieillissement). Eux aussi ont leur période de jeunesse où le fruit domine tandis que les tanins sont très présents, période qui dure de 3 à 5 ans. On peut aimer goûter un vin jeune. Ensuite arrive la période de maturité avant la plénitude qui survient entre 5 et 10 ans selon les millésimes où le bouquet se substitue au fruit avec des nuances de grillé, de rôti, d’épices, de venaison ou de sous-bois. Au-delà, c’est l’apogée où les tanins se fondent peu à peu complètement et où les saveurs en bouche se font plus complexes. Au Grand Bos, même dans les millésimes moyens les vins se gardent au moins 10 ans et pour les bonnes années, ils atteignent 20 ans sans problème dans une bonne cave. Les vins rouges doivent être bus à une température de 16 à 17°C, et les vins blancs entre 7 et 9°C et jusqu’à 10 à 12°C pour des vins plus vieux. Nous préconisons de les transférer sans brusquerie dans une carafe, ce qui permet d’éliminer avec les dernières gouttes le dépôt naturel cristallisé au fond de la bouteille et surtout de favoriser, par l’aération, l’émergence du bouquet. C’est cette dernière raison qui nous conduit à conseiller aussi le carafage pour des vins jeunes. Voici quelques commentaires sur les divers millésimes qui sont tous différents : Rouge 2009 : reflets rubis profond, nez capiteux à nuances réglisse/caramel, bouche puissant et charnu, avec des arômes intenses (truffe, cassis, sous-bois). Bonne persistance. Rouge 2010 : robe somptueuse, osmose entre les fruits et les tanins fins. En bouche corps robuste et savoureux, sur les fruits rouges et noirs bien mûrs, la réglisse. Très bel équilibre, finale longue et savoureuse. Rouge 2011 : belle robe sombre aux reflets cerise, nez doux, agréablement persistant très légèrement épicé, l’attaque ronde et puissante, charnu et capiteux. Des tanins présents sans être agressifs donnent une bonne longueur. Rouge 2012 : robe grenat, nez boisé sur des arômes de fruits rouges et noirs, des notes de vanille et d’épices, attaque gourmande, franche, arômes toastés et vanillés, tanins puissants qui soulignent une finale longue et savoureuse. Blanc 2016 : robe brillante, lumineuse. Nez intense de fruits secs et d’agrumes, nuances exotiques, une attaque fraîche et délicat en bouche. Évolution grasse, acidulée, bon équilibre avec une finale légèrement minérale.

   

Château du Grand Bos

André Vincent et Marie Vincent-Rochet
Lieu-dit Grand Bos
33640 Castres
Téléphone : 06 75 20 59 39

Email : chateaugrandbos@gmail.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château PANCHILLE


Ce propriétaire passionné n’a pas perdu son temps en réalisant de nombreux investissements dans son vignoble de 20 ha (86% de Merlot, 12% de Cabernet franc, 1% de Malbec, 1% de Petit Verdot pour les rouges, et 60% Sauvignon, 40% Sémillon pour les blancs) : mise aux normes du traitement des effluents viti et vinicole, achat de nouvelles cuves Inox de 90 hl, volumes plus petits qui permettent de vinifier séparément les parcelles et offrent plus de choix pour les assemblages, automatisation de la régulation de température, restructuration du vignoble d’une parcelle de 1 à 2 ha tous les 4 à 5 ans. Le Château Panchille est engagé dans la démarche du SME des vins de Bordeaux. Remarquable Bordeaux Supérieur 2016, issu, 85% Merlot et 15% Cabernet franc, qui a la couleur rouge soutenu, reflets pourpres, nez boisé, vanillé, notes de moka, fruits rouges mûrs, tanins à la fois puissants et enrobés, la finale est longue et boisée. Remarquable Bordeaux Supérieur cuvée Alix 2016, Merlot 90%, Cabernet franc 10%, 6 mois en cuves et 12 mois en fûts de chêne, il a une belle robe soutenue, aux notes de cassis et de framboise, aux tanins ronds, ample et bien classique. Toujours un beau 2015, aux tanins présents, riche et intense en bouche, marqué par son Merlot, au parfum de cerise et de sous-bois. Excellent Bordeaux blanc de Fernand, créé par Pascal pour son fils Fernand, vieilles vignes de Sémillon 50% et Sauvignon 50%, d’une finale longue aux agréables notes d’agrumes, de bouche vive. Comme le Bordeaux rosé (50% Sémillon, 50% Sauvignon), de robe rose pâle, à la fois sec et friand. Et pour finir le Graves de Vayres rouge 2016, (90% Merlot, 10% Cabernet franc, au nez de fruits noirs macérés, aux connotations épicées, un vin dense, complexe, séducteur, de garde

Pascal Sirat

33500 Arveyres
Téléphone :05 57 51 57 39 et 06 17 49 77 63
Email : info@chateaupanchille.com
Site personnel : www.chateaupanchille.com

Château DEVISE d'ARDILLEY


Propriété rachetée en 2000 par Madeleine et Jacques Philippe qui réalisaient un rêve : elle, parce que d’origine bordelaise, retrouvait ses racines et, lui, ingénieur de formation, après une carrière dans un grand groupe de services désirait devenir vigneron. Rêve devenu réalité... Leur Haut-Médoc Cru Bourgeois 2015 est vraiment excellent, aux nuances de cerise noire et d’humus, de bouche flatteuse et riche à la fois, où se mêlent la myrtille et l’humus, un vin classique comme nous les aimons, intense et complexe, de très bonne charpente. Le 2014, de belle matière, au nez puissant de cassis, de musc et fumé, complet, avec des nuances en bouche de fruits surmûris et de poivre, bien persistant au palais. Le 2013 se goûte très bien, un vin dense au nez comme en bouche, aux tanins soyeux. Beau 2012, aux tanins amples, à la fois riches et soyeux, aux notes de cassis mûr et de groseille, structuré, charnu, tout en bouche.

Jacques et Madeleine Philippe
Vignobles Vimes - Philippe SAS - 5, Le Pateau
33112 Saint-Laurent-Médoc
Téléphone :05 57 75 14 26
Email : devise.dardilley@terre-net.fr
Site personnel : www.chateaudevisedardilley.fr

Château PONT LES MOINES


Propriété familiale depuis quatre générations, le Château Pont Les Moines est situé au nord de Bordeaux, dans la région du Blayais, et s’étend sur la commune de Civrac de Blaye. Vignoble d’une superficie de 29 ha, sur sol argilo-calcaire, où les vignes ont une moyenne d’âge de 15 ans. Un encépagement classique de cette région (70% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon), qui produit des vins colorés, charpentés et ronds en bouche. La vinification est traditionnelle, avec des cuvaisons longues et un élevage en cuves durant 14 mois. “Je commercialise, nous dit Eric Barrat, actuellement Bordeaux Supérieur cuvée Louise 2016, Blaye Pont les Moines 2015, rosé et Sauvignon blanc 2019, Bordeaux 2016. En 2019, nous avons eu des gelées sur le Château Pont Les Moines puis coulure, d’où un peu moins de récolte, ensuite le beau temps est revenu provoquant une belle maturité et nous avons étalé les vendanges jusqu’au 30 Septembre. Le millésime 2019 est d’une grande fraicheur, fruité, rond, d’un bel équilibre. Nous sommes en HVE depuis 2017, et en Bio depuis 2010.” Vous allez aimer ce superbe Blaye Côtes de Bordeaux rouge 2016 Bio, il est d’un beau rouge profond, au nez persistant, aux connotations d’humus et de petits fruits noirs bien mûrs, tout en finesse tannique, ample et de bonne structure. Le 2015, pur Merlot, de bouche structurée, d’une belle harmonie, est un vin aux arômes d’épices et de fruits noirs, bien équilibré et généreux, tout en couleur et en matière, aux notes de sous-bois et de groseille au palais, de bouche ample et fondue. Excellent 2014, de robe soutenue, un vin charnu et gras, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, de base tannique souple et très équilibrée. Bien réalisé, ce Bordeaux blanc 2019, de robe jaune d’or, il est riche au nez, d’une jolie complexité d’arômes où l’on retrouve des notes de noix, de citron et de pêche. Voir le Bordeaux Supérieur Château Bran de Compostelle.

Delphine et Éric Barrat
Vignobles Gagné et Barrat - La Maçonne
33760 Frontenac
Téléphone :05 56 23 98 50
Email : brancompostelle@aol.com
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaupontlesmoines

CHATEAU DE CHANTEGRIVE


Grâce aux patients efforts de remembrement accomplis par Françoise Lévêque depuis quarante ans, le Château de Chantegrive est devenu un superbe vignoble doté d'excellents terroirs constitués de graviers roulés mélangés à des sables fins s'appuyant sur une structure argilo-calcaire. Les vignes de plus de 30 ans d'âge sont plantées en majorité sur des terrasses et de légères croupes orientées au sud et bénéficient d'un excellent ensoleillement et d'une bonne ventilation. Des atouts qualitatifs indispensables pour faire du bon vin. C'est aussi une superbe exploitation dotée des meilleurs équipements inspirés à la fois par la tradition et les techniques modernes. Le Château Chantegrive est enfin conduit par une famille sympathique et passionnée par le vin, soucieuse du travail bien fait, respectueuse du client et responsable de la qualité des vins qu'elle produit. "Nous aimons produire des vins typés, précise Françoise Lévêque, élégants et de très grande qualité, nous sommes d'ailleurs fiers de retrouver nos vins dans les palmarès, c'est un encouragement pour continuer". Leur Cuvée Caroline est prestigieuse. On est très vite envoûté par ce vin riche et intense, élevé en fûts neufs, à la belle robe dorée, au nez, très élégant et intense, avec des notes de vanille, de citron, de beurre frais, d'amande grillée et de tilleul. Le vin est suave, avec une attaque en bouche franche, dominée par le fruit et le gras.

Françoise et Marie-Hélène Lévêque
44, cours Georges Clémenceau
33720 Podensac
Téléphone :05 56 27 17 38
Email : courrier@chateau-chantegrive.com
Site : chateauchantegrive
Site personnel : www.chantegrive.com


> Nos dégustations de la semaine

Vignobles DEVAUD


Château COUSTOLLE


Le Château compte 20 ha, tandis que le Château Capet Bégaud en compte 4.
Il y a 10 ans, les Vignobles Alain Roux ont reconstitué une truffière qui produit des truffes du Périgord : ?la truffe et le vin sont le fruit d?une même passion et contribuent à la renommée de la cuisine régionale?.
On partage cet avis et on n?excite ses papilles sur leur Canon-Fronsac 2017, 70% Merlot, 28% Cabernet franc et 2% Malbec, vignes de 35 ans en moyenne, vinification en cuves béton émaillé, thermo-régulées, puis élevage en barriques pendant 12 mois, charnu, parfumé, associant puissance et finesse, tout en arômes, d?une belle couleur, souple, velouté, au bouquet très fin (mûre, truffe), de bouche puissante (11 €). 
Le Canon-Fronsac Château Capet Bégaud 2017, est remarquable, charpenté, élégant, tout en bouche, avec des notes de mûre, un vin très rond avec des tanins très soyeux, légèrement épicé comme il se doit (12 €).
Joli Bordeaux blanc Surprise Blanche 2018, 60% Sauvignon blanc et 40% Sémillon blanc, au nez d?agrumes frais, mêlant rondeur et vivacité, très aromatique en finale et d?un bel équilibre (7,50 €).

SCEV Vignobles Alain Roux et Fils
33126 Fronsac
Tél. : 05 57 51 31 25 et 06 80 88 89 99
Email : coustolle.fronsac@wanadoo.fr
www.chateau-coustolle-fronsac.fr
 


Château CORBIN MICHOTTE


Au sommet, tant ce cru associe élégance et typicité. La famille Boidron a commencé l?élaboration du vin à partir de 1760. De génération en génération, le vignoble s?est étendu et comprend aujourd?hui 70 ha de vignes sur 6 appellations.Le Château Corbin Michotte est situé dans la zone graveleuse de Saint-Émilion. Son vignoble de 7 hectares se trouve entre Pomerol et Saint-Émilion, proche de Cheval Blanc, Figeac et de Petrus pour sa limite Pomerol. La famille est partie prenante : Jean-Noël Boidron (?nologue, ancien Professeur à l?Institut d?œnologie de Bordeaux, Membre de l?Académie Internationale du Vin et de l?Académie des Vins de France), Hubert Boidron (?nologue, responsable de production vignes et Vins), Emmanuel Boidron (Master Marketing, DUAD, responsable commercial), Isabelle Boidron (DESS Gestion et Droit vitivinicoles).
La typicité du vin est due à son sol sablo-limoneux noir reposant sur un sous-sol sablo argileux fortement ferrugineux (crasse de fer), avec quelques graves en surface. Il s?agit d?une nappe alluviale de l?Isle. La vendange est effectuée à la main, les raisins sont triés manuellement sur une table de tri vibrante. Longue macération avec dégustation quotidienne. L?élevage se fait en fûts neufs et de un vin pendant 18 à 24 mois. Leur proportion en est décidée chaque année en fonction de la dégustation. Les arômes du bois ne doivent jamais effacer le fruité dû au terroir, mais seulement l?enrichir.
Dans un cru de la famille Boidron, il y a une philosophie qui exprime, comme dans les arts, un choix esthétique défini par cette devise : Excellence, Harmonie, Humilité.?
Pour Hubert Boidron, ?2019 est un bon millésime avec une arrière-saison ensoleillée, ce qui a pour résultat une très bonne maturité des raisins. Nous avons procédé à une vendange ?à la carte?.
Nous avons pu ramasser les parcelles les plus mûres afin de laisser les autres terminer tranquillement leur maturation sans être dérangées par la pluie.
Je l?ai goûté récemment, c?est très prometteur, il poursuit son élevage.
Le 2018 est mis en bouteilles au mois de Mai-Juin, c?est un vin aux beaux tanins bien présents, très beaux arômes de fruits mûrs, le 2019 lui ressemblera à mon avis. Le 2018 me fait penser au 2015, un vin d?un bon potentiel de garde.
Au Château Corbin-Michotte, nous avons maintenant une traction animale pour le travail du sol. Nous labourons avec des bœufs. Cela fait deux ans que nous les faisions dresser. C?est une très belle aventure, j?ai l?impression de renouer avec la tradition de mes grands-parents et arrière-grands-parents.
Cela comporte plusieurs avantages, tout d?abord, un effet environnemental très positif, pas de moteur, pas d?énergie fossile, les bœufs pâturent l?herbe, donc pas de désherbant chimique.
L?autre avantage est de réintroduire l?animal dans l?équipe de travail, ce rapport de l?homme à l?animal est très intéressant. C?est un véritable plaisir, ce sont des bêtes très sympathiques, très agréables, je ne m?y attendais pas, c?est très réjouissant pour tout le monde !?
Splendide Saint-Émilion GC 2017, très équilibré, riche, gras et complexe, ample au nez comme en bouche, aux tanins fondus, racé, chaleureux, riche en couleur comme en matière, très aromatique (fruits mûrs, sous-bois, truffe), encore jeune. Le 2016, de robe pourpre, intense, aux tanins amples, à la fois riche et souple, très équilibré, très charnu, au nez dominé par les fruits rouges et la truffe, de bouche puissante et fondue à la fois, de belle évolution. Superbe 2015, un grand vin de couleur grenat, aux tanins très équilibrés, au nez subtil dominé par les petits fruits rouges à noyau et les épices, un vin riche en couleur et en arômes, aux notes de fruits macérés en finale, de bouche savoureuse, de garde. Le 2014, de belle robe pourpre, complexe au nez comme en bouche (griotte, épices, poivre), classique, est typé comme nous les aimons, aux tanins fermes et fondus à la fois. Le 2013, est particulièrement harmonieux, très élégant, au bouquet dominé par l?humus et les petits fruits rouges frais, de bouche ample.
Beau 2012, avec ce nez de griotte surmûrie, un vin qui est complexe, aux tanins bien équilibrés, d?une richesse réelle et persistante, avec des notes de prune cuite, finement poivré, idéal avec des paupiettes de veau en cocotte ou une côte de bœuf marchand de vin. Formidable GCC 2009, un grand vin marqué par l?élégance, très typé, au nez d?humus et d?épices, associant richesse et finesse en bouche, coloré et charnu, aux tanins puissants et souples à la fois, qui commence à se goûter remarquablement actuellement, à prévoir sur un carré d'agneau ou des magrets de canard aux cèpes.
Vous allez aimer aussi leur Montagne-Saint-Emilion Château Calon 2016, sol argilo-calcaire sur calcaire à astéries, aux arômes de fruits noirs intenses et de fumé, de bouche dense, tout en complexité, aux tanins savoureux, finement épicé. Le 2015, de couleur cerise soutenu, aux arômes puissants de myrtille et d?épices, d?un bon équilibre, aux tanins fermes et fondus à la fois, c?est un vin de très bonne garde. Magnifique Pomerol Château Cantelauze 2016, Merlot 90%, Cabernet franc 10%, au nez complexe où dominent les groseilles et l?humus, de bouche bien charnue, c?est un vin coloré et dense, qui allie puissance et finesse.
Joli 2015, au nez de cerise mûre, avec des senteurs de groseille et de cuir, c?est un vin généreux et harmonieux, de robe carmin intense, qui développe une bouche persistante avec ces notes d?épices et de myrtille.

Famille Boidron

33330 Saint Emilion
Tél. : 05 57 51 64 88
Email : vignoblesjnboidron@wanadoo.fr
www.boidron.info
 



> Les précédentes éditions

Edition du 23/03/2021
Edition du 16/03/2021
Edition du 09/03/2021
Edition du 02/03/2021
Edition du 23/02/2021
Edition du 16/02/2021
Edition du 09/02/2021
Edition du 02/02/2021
Edition du 26/01/2021
Edition du 19/01/2021
Edition du 12/01/2021
Edition du 05/01/2021
Edition du 29/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 08/09/2020
Edition du 01/09/2020
Edition du 25/08/2020
Edition du 18/08/2020
Edition du 11/08/2020
Edition du 04/08/2020
Edition du 28/07/2020
Edition du 21/07/2020
Edition du 14/07/2020
Edition du 07/07/2020
Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020
Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019

 



Château BÉCHEREAU


Château ORISSE du CASSE


Château D'ARRICAUD


Château des MOINES


Château de PASQUETTE


Château La GRACE FONRAZADE


Château La GALIANE


Château GRAND-MAISON


Château de ROQUEBRUNE


Château LA TOUR DU PIN FIGEAC


Château LAJARRE


Château CLOS des PRINCE


Château VIEUX RIVALLON


Château MAUVINON


Château HAUT-MARBUZET


Château LAUDUC


Château LAFARGUE


Château de CHANTEGRIVE


Château BELLEGRAVE


Château LAYAUGA-DUBOSCQ


Château BOUSCAUT


Château HENNEBELLE


Château VALENTIN


Château La MARZELLE


Château PENIN


Château LESPAULT-MARTILLAC


Château BOIS CARRÉ


Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE


Château DESMIRAIL


Château HAUT-CALENS


Château BEYNAT


Château BERTHENON


Vignobles GONFRIER


Château CANTENAC



DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


DOMAINE ALAIN VIGNOT


CHATEAU DES PEYREGRANDES


SCE DU CLOS BELLEFOND


DOMAINE GERARD TREMBLAY


CHATEAU TOULOUZE


CLOS TRIMOULET


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


CHARLES SCHLERET


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales