Les Meilleurs Vins De Bordeaux

Edition du 27/07/2021
 

Château HAUT-MARBUZET

Sommet

Château HAUT-MARBUZET

Qualité est ma vérité


“Un vin n’a de génie que le génie de son terroir”, aime préciser Henry Duboscq. On pourrait donc penser que les hommes ne servent à rien, poursuit-il. À Haut-Marbuzet ce n’est pas tout à fait le cas. Le terroir de Saint-Estèphe donne des vins austères, virils et agressifs alors, que, par tempérament, je suis un homme volubile, extravagant et caressant. Ainsi, pour produire un vin que j’aime et qui me ressemble, je me suis battu “bec et ongle” contre ce terroir pour produire le plus marginal des Saint-Estèphe, c’est-à-dire, et cela m’a souvent été reproché, un vin séducteur dès sa mise en bouteilles, alors que ce n’est pas le style d’un Saint-Estèphe classique. J’ai dompté mon terroir par des méthodes de vinification qui me sont propres, et dont j’ai été un peu le pionnier. Le logement intégral du vin en barriques de chêne renouvelées tous les ans. J’avais découvert qu’un vin en barrique neuve puisait dans son contenant une onctuosité parfumée qui masquait l’agressivité traditionnelle venue du terroir. J’ai donc fait des recherches d’associations de différents chênes, sachant que, pour le bois aussi, l’influence du terroir apporte des saveurs différentes, selon les origines des chênes. C’est ainsi, que j’ai découvert que les chênes de l’Allier à forte chauffe, donnaient à mon vin ces notes empyreumatiques très caractéristiques. Je me suis rendu compte que les chênes de la forêt de la Nièvre apportaient ces légères notes toastées et un rien mentholé. Les chênes de la forêt de Tronçais à forte chauffe apportaient, eux, des notes de violette, de cassis et de framboise. Ainsi, l’association de ces différents chênes, et en fonction des millésimes, par leur vigueur tannique, donnaient au vin, une complexité très intéressante et gommaient, dans leur jeunesse, l’austérité et la rigueur des vins de Saint-Estèphe. On aurait pu penser, que le terroir était brimé, faussé par ces ajouts de chêne, c’était une erreur, car, après vieillissement, on se rend compte que l’influence des hommes et les techniques disparaissent, le terroir reprenant le dessus. Au bout de 4-5 ans, les tanins un peu virils de Saint-Estèphe dans leur jeunesse sont atténués, sont féminisés, comme quoi, le temps finit toujours par amenuiser les virilités les plus excessives. Château Haut-Marbuzet 2017 : sans avoir les degrés de perfections de 2015 et 2016, il nous fait retrouver les jolies notes du 2012 avec un nez éloquent, des fruits charnus finement compotés, des senteurs chaudes sans lourdeur ni mollesse. Château Haut-Marbuzet 2016 : comme toujours, l’extraction modérée privilégie l’élégance contre la puissance. Néanmoins, l’ensemble rappelle la perfection des 2010. Derrière un nez dominé par la violette et le moka, le vin est plein et velouté, sa présentation révèle une belle matière profonde dominée par une juste maturité de raisins. Le tout, confère une élégance rare, corolaire d’une noblesse évidente qui se manifeste par un prolongement d’éternité. Je n’hésite pas à appeler ce 55e millésime de ma production, “la beauté du monde” ! Château Haut-Marbuzet 2015 : il fait partie des très beaux millésimes à Haut-Marbuzet. Une maturité phénolique remarquable associée à une maturité technologique maîtrisée, (degré moyen de 13,5°). C’est un grand vin de couleur grenat intense, bien charnu comme nous les aimons, aux notes de pruneau, un vin marqué par son équilibre et son harmonie, qui associe puissance et distinction, de grande garde.”

   

Château HAUT-MARBUZET

Henri, Hugues et Bruno Duboscq
1, rue Saint-Vincent
33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 30 54

Email : infos@haut-marbuzet.net




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine de VIAUD


Cette propriétaire charmante dirige son domaine de 16 ha, sur sables et graves, 85% Merlot noir, 15% Cabernet franc. Labours et vinifications traditionnels. Certification HVE (Haute Valeur Environnementale), niveau 3. Lucette Bielle nous précise : “J’ai différents millésimes de mon Lalande-de-Pomerol à la vente, 2015, 2017 et 2018. Le 2018 est un vin tannique, gras, plein, un joli vin de garde, un bon millésime pour accompagner les viandes. Le 2017 est un peu plus léger mais il a beaucoup de charme. Mon neveu Damien s’occupe beaucoup de la propriété.” Belle réussite avec ce Lalande-de-Pomerol 2018, au nez de violette et de sous-bois, est tout en couleur, avec en bouche ces notes de prune et de cassis surmûris, des tanins puissants mais bien fondus et mêle charpente et finesse. Tout en bouche, le 2017, c’est un vin qui a beaucoup de charme et d’élégance, de couleur profonde, gras et corsé, très harmonieux, tout en complexité aromatique (groseille, cassis, fumé...). Très classique du millésime, le 2016, qui développe un nez complexe et délicat (cassis mûr, cuir), associant puissance et finesse, un vin riche et bien charnu comme on les aime, d’une finale très élégante et veloutée, d’excellente garde. Le 2015, est d’un beau rouge profond, concentré et fruité en bouche, aux tanins souples et un nez où dominent la mûre et les épices, de jolie matière ou l’élégance, naturellement, prédomine. Excellent 2014, un vin charnu comme il se doit, aux tanins bien fermes et savoureux à la fois, tout en nuances avec des notes de griotte et de réglisse, qui poursuit son évolution. Le 2011, au nez délicat où dominent la prune et les épices, aux tanins mûrs, d'une jolie finale, est un vin qui a de la charpente mais tout en élégance, idéal avec, par exemple, des brochettes d'agneau ou une terrine de volailles.  Le 2008, au nez complexe dominé par la cerise et l’humus, est un vin coloré et complet, de bouche puissante, avec ces senteurs de mûre et de musc en finale, de garde.

Lucette Bielle

33500 Lalande-de-Pomerol
Téléphone :05 57 51 06 12
Email : bielle@wanadoo.fr
Site personnel : www.viaud.com

Château BOIS CARRÉ


Vignoble de 6 ha (50% Merlot, 50% Cabernet-Sauvignon), planté sur des croupes caillouteuses, sablo-argileuses et argilo-calcaires. Une réussite, ce Médoc 2018, corsé, complexe, harmonieux, qui sent bon les fruits mûrs à noyau et les sous-bois, de bouche opulente aux connotations épicées. Le 2017 (médaille d'Argent au concours de Bordeaux 2019), est de couleur soutenue, au nez où s'entremêlent des notes d’épices et de fruits rouges mûrs, charpenté et riche, et sera parfait avec des brochettes d'agneau ou une terrine de volailles. Le 2016, (médaille d’Argent concours Bordeaux 2018), corsé et savoureux, aux tanins amples, soyeux et très bien équilibrés, un vin au nez intense (mûre, groseille, épices...), de bouche persistante, de belle garde.  Le 2015, médaille d’Or au concours de Mâcon développe des arômes de fruits mûrs, classique de ce millésime, le vin est corsé, aux tanins denses et bien équilibrés, à la bouche parfumée (prune, épices). Le 2014, alliant rondeur et charpente, marqué par la prune et la griotte, légèrement poivré comme il le faut en finale, à ouvrir sur une côte de bœuf flambée ou une épaule d'agneau braisée.

David Renouil
1, rue de Mazails
33340 Saint-Yzans-de-Médoc
Téléphone :05 56 09 08 12 et 06 08 68 45 61
Email : vanessadavid33@hotmail.fr

Domaine L'ENTRE DEUX MONDES


Le choix de la culture biologique était évident pour ce passionné vétérinaire pratiquant l’ostéopathie, passionné de médecines alternatives et complémentaires, créateur en 1999 de la Foire Biologique et artisanale de Libourne, qui s'est lancé dans l’aventure en 2004 avec 2,53 ha de vignes installées sur deux coteaux orientés nord-sud pour les Merlots (70%) et est-ouest pour les Cabernets-Sauvignon (30%), puis 84 ares en 2015, pour atteindre 3,37 ha. Les parcelles sont d’âges différents : 15, 30 et 50 ans. Vendanges manuelles et conviviales, tris sur pieds et sur table à l’entrée du chai, vinification sans apport de levures, élevage en cuves et en barriques. Certification Biodynamie Demeter depuis 2016. - La pratique culturale : les rangs de vignes, un sur deux enherbés, les haies, autorisent la faune et la flore auxiliaires. La taille est en majorité en guyot double à deux astes avec 8 bourgeons par pied. Les rangs sont travaillés sous les pieds. Les entrecoeurs sont éliminés. L'effeuillage se fait du côté du soleil levant. La vigne est accompagnée par les préparations biodynamiques, des tisanes de plantes, et un minimum de cuivre et de soufre. - La vinification : la fermentation est naturelle sans apport de levures. Une macération post fermentaire à chaud est généralement utilisée. La fermentation malolactique se fait naturellement, parfois tardivement en cuve ou en tonneau. L'élevage est réalisé en partie en cuve et en partie en barriques. La mise en bouteille est réalisée sans filtration (ou presque). “Mon objectif premier, dit Jean-François Moniot, est de produire un vin que j’aime et que je puisse avoir du plaisir à partager entre amis. Ma ligne de conduite est l’apprentissage et le respect d’un terroir et d’un lieu, pour élaborer un vin sincère et authentique.” Toujours ce beau Bordeaux Supérieur rouge 2017, subtil et souple, de bouche persistante aux nuances de fumé caractéristiques, tout en bouche, aux tanins équilibrés. Le 2016, est bien charnu comme il se doit, au nez riche dominé par les petits fruits noirs mûrs, tout en harmonie, un vin aux tanins soyeux et savoureux, d’excellente évolution. Le 2015, est un vin coloré, aux arômes persistants de petits fruits rouges mûrs et une touche de cannelle, avec des tanins souples et très équilibrés. Le 2014, avec beaucoup de structure, est tout en bouche, bien équilibré, au nez de violette, de cerise confite et d’humus, de charpente très élégante, de très bonne garde, parfait avec, par exemple, un poulet en crapaudine à l'ail ou un salmis de palombes. Et enfin ce Bordeaux Supérieur rouge Divin 2016, avec ce nez où domine le pruneau, très parfumé, très équilibré, avec des tanins ronds mais bien présents, de bouche ample et bien persistante.

Jean-François Moniot
49, chemin de l'Escarderie
33141 Villegouge
Téléphone :06 08 05 62 47 et 05 57 24 39 60
Email : moniot@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/lentredeuxmondes
Site personnel : www.lentredeuxmondes.fr

CHATEAU DE CHANTEGRIVE


Grâce aux patients efforts de remembrement accomplis par Françoise Lévêque depuis quarante ans, le Château de Chantegrive est devenu un superbe vignoble doté d'excellents terroirs constitués de graviers roulés mélangés à des sables fins s'appuyant sur une structure argilo-calcaire. Les vignes de plus de 30 ans d'âge sont plantées en majorité sur des terrasses et de légères croupes orientées au sud et bénéficient d'un excellent ensoleillement et d'une bonne ventilation. Des atouts qualitatifs indispensables pour faire du bon vin. C'est aussi une superbe exploitation dotée des meilleurs équipements inspirés à la fois par la tradition et les techniques modernes. Le Château Chantegrive est enfin conduit par une famille sympathique et passionnée par le vin, soucieuse du travail bien fait, respectueuse du client et responsable de la qualité des vins qu'elle produit. "Nous aimons produire des vins typés, précise Françoise Lévêque, élégants et de très grande qualité, nous sommes d'ailleurs fiers de retrouver nos vins dans les palmarès, c'est un encouragement pour continuer". Leur Cuvée Caroline est prestigieuse. On est très vite envoûté par ce vin riche et intense, élevé en fûts neufs, à la belle robe dorée, au nez, très élégant et intense, avec des notes de vanille, de citron, de beurre frais, d'amande grillée et de tilleul. Le vin est suave, avec une attaque en bouche franche, dominée par le fruit et le gras.

Françoise et Marie-Hélène Lévêque
44, cours Georges Clémenceau
33720 Podensac
Téléphone :05 56 27 17 38
Email : courrier@chateau-chantegrive.com
Site : chateauchantegrive
Site personnel : www.chantegrive.com


> Nos dégustations de la semaine

Château la TOUR BLANCHE


Château CERTAN de MAY de CERTAN


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. ?Nous cultivons en Terras Vitis, nous explique Jean-Luc Barreau, donc de façon très raisonnée et parcimonieuse, nous avons d?ailleurs beaucoup d?insectes dans le vignoble. Nous avons la volonté de préserver ce patrimoine et de le faire perdurer. Je suis très concerné par la culture bio, cela fait déjà 12 ans que nous sommes certifiés Terra Vitis avec un cahier des charges à respecter. Il faut parfois jongler et accepter de faire tomber quelques grains, l?exposition des vignes... plusieurs paramètres ont joué en notre faveur. Depuis 20 ans, nous avons tous les moyens pour mieux maîtriser nos vignes et il faut être raisonnable sur les rendements, c?est fondamental pour la qualité des Vins. Tout se joue avec l?équilibre par pied de vigne: dimension des grappes, vendanges vertes, état sanitaire, aération pour éviter les maladies... Il faut savoir prendre les bonnes décisions et réagir vite.
Je travaille avec passion en pratiquant une politique volontariste de qualité. Pour moi, ce qui importe dans le vin, c?est le fruit, le bois booste un peu le vin mais c?est le fruit qui prime. Nous avons refait le cuvier à Pomerol car je souhaite avoir l?infrastructure pour faire du parcellaire, j?ai fait faire des recherches sur le sous-sol (carottage de 1,5 m) de chaque parcelle de Certan de May par la Chambre d?Agriculture. C?est surprenant, il y a des graves tellement compactes que les racines ont du mal à descendre.
?En 2019, nous raconte Jean Luc Barreau, la floraison fin Avril a été assez hétérogène en partie à cause du climat humide, puis le mois de Juillet très sec a remédié à cette période délicate.
Début Août de petites pluies ont été très bénéfiques pour compenser la sécheresse. La véraison s?est déroulée dans de parfaites circonstances, le mois de Septembre ensoleillé le jour mais avec des nuits fraîches a offert une climatologie idéale pour préserver la fraicheur aromatique du raisin et parfaire la maturité. Nous avons donc récolté de très beaux raisins qui vont donner un 2019 au fort potentiel. J?ai fait les fermentations malolactiques mi-Novembre, c?est un millésime structuré, de belle texture, arômes séduisants de fruits frais, un vin onctueux aux tanins fins et élégants.
Le 2018, lui, présente un boisé fin, beaucoup de raffinement, notes florales, touche épicée, arômes de fruits, grande intensité, un vin très voluptueux.
Deux très jolis millésimes qui se suivent, nos parcelles ont bien résisté à la sécheresse.
Nous terminons nos travaux de rénovation, le deuxième chai à barriques et le cuvier sont terminés.?
En effet, voilà un formidable Pomerol 2016, de couleur intense, au nez puissant et subtil à la fois, aux senteurs de fruits mûrs (cassis, griotte) et de truffe, un vin qui commence à peine à se fondre, d?excellente garde. Superbe 2015, au nez dominé par les fruits rouges à noyau et des notes de fumé, ample et volumineux, avec, en bouche, des connotations de cannelle et de petits fruits rouges macérés (fraise, myrtille), complexe et savoureux, de grande évolution. Le 2014, avec ces notes de fruits mûrs (cerise noire, myrtille), et de réglisse, est très structuré en bouche, puissant mais tout en élégance, parfumé au palais. ?En 2014, le vin présente des arômes de fruits croquants, une belle persistance aromatique. C?est un vin complexe, structuré, qu?il faudra attendre.? 
Le 2013, est réussi, plus léger, certes, de belle teinte rouge intense, au nez marqué par des arômes de mûre et de réglisse, un vin ample (plus de Cabernet), persistant en bouche. ?C?est un vin plaisir, d?une jolie couleur foncée, avec une belle fraîcheur aromatique. Je suis très satisfait de la qualité du 2013, un millésime de vigneron, il n?était pas facile, mais relever des défis, cela fait partie de notre métier !?
Le 2012, se goûte particulièrement bien, d?un joli pourpre foncé, un vin solide, complexe et corsé, avec ces notes subtiles de cerise et de pruneau confits, typé. Le 2011, est fin, de très belle robe d?un grenat profond, aux arômes de fruits rouges avec des notes fumées subtiles, parfait sur une omelette aux truffes ou des rognon à la crème.
Splendide 2010, d?une belle complexité aromatique fruité et élégant, bouche croquante, beaucoup de chair, un vin concentré en matière, aux tanins puissants et mûrs à la fois, très parfumé, dense et savoureux. Formidable 2009, à la fois puissant et velouté, concentré et parfumé, aux connotations typiques de mûre et de sous-bois, de belle structure, de couleur grenat intense, distingué, aux nuances de cerise confite et d?humus en finale, un vin d?un grand équilibre, de garde.
Même propriétaire que le Lussac-Saint-Emilion Château Poitou

Odette, Jean-Luc, Patrick, et Isabelle Barreau

33500 Pomerol
Tél. : 05 57 51 41 53
Email : chateau.certan-de-may@wanadoo.fr
 


Château de VIMONT


Dans la catégorie des Premiers Grands Vins Classés, notamment pour un rapport qualité-prix-plaisir exceptionnel. Au-delà de sa vocation viticole, le Château de Vimont est aussi l?outil de travail de personnes en situation de handicap qui œuvrent avec passion et fierté à la production des Vins. Sols de graves sablo-calcaires, sous-sol argilo-graveleux. Élevage en barriques 100%, dont 30% neuves. 
?Pour Christophe Jussier, Directeur technique, ?le 2019 nous a agréablement surpris. Au-delà des conditions climatiques qui ont été assez déficitaires en eau pour la période estivale, nous avons été surpris surtout pour les cépages de blancs, les raisins étaient bien mûrs mais avec une acidité assez élevée malgré la chaleur.
Les vendanges se sont très bien passées nous avons commencé par les blancs le 3 Septembre, avons récolté durant 7 à 8 jours des raisins dans un état sanitaire parfait. Des Sauvignons au très beau potentiel aromatique, aux notes d?agrumes très marquées, des Sémillons qui sont assez aromatiques, on retrouve des notes de fruits à chair blanche, des acidités que nous avons bien préservées, cela a donné un vin qui se goûte très bien, offrant beaucoup de fraicheur et de vivacité, c?est vraiment la caractéristique du blanc 2019.
Nous avons ensuite vendangé les Merlots à partir du 15 Septembre durant 3 semaines, avons atteint des rendements de 50-52 hl/ha, les raisins étaient très jolis, le vin présente des tanins soyeux, ronds. Ce 2019 est un vin porté sur le fruit, aux notes de cassis et de framboise. Les Cabernets étaient très beaux, très puissants, ils marquent le millésime 2019 par cette richesse alcoolique, on retrouve des notes fruitées, une acidité qui va harmoniser l?ensemble.
Les rouges sont actuellement à l?élevage en barriques.
Château de Vimont blanc 2019 se caractérise par une proportion plus importante de Sémillon. Cela apporte des notes bien présentes de pamplemousse, de pêche, de poire, c?est un très bon millésime avec de la vivacité, beaucoup de fraicheur et plus de minéralité.
Château de Vimont blanc 2018 présente des notes plus évoluées de fruits mûrs, un peu moins d?acidité, vin très équilibré et fruité.
Le 2018 est en cours d?élevage dans des barriques de 1, 2 ou 3 ans par tiers.
Les raisins étaient à parfaite maturité. Nous vendangeons à la main, c?est un formidable atout, la sélection est précise, nous avons fait des extractions poussées lors des macérations pour obtenir le meilleur, le Merlot bien mûr donne des notes évoluées de fruits rouges. Le Cabernet apporte des notes épicées qui seront très bénéfiques lors de l?assemblage.
Pour Château de Vimont graves Rouge 2017, le rendement a été un peu moindre, c?est un vin au joli profil aromatique, nous avons fait le choix, en 2017, de ne pas élever les Vins en barriques à cause de l?acidité volatile. Le vin est très fruité, très frais, que ce soit en blanc ou en rouge.
Château de Vimont 1915 est une cuvée spéciale, nous n?en avons pas fait en 2017, nous la proposerons en 2018, seulement 4 à 5000 bouteilles, un vin qui demande quelques années en cave. Elevage en barriques neuves pour la plupart durant 18 à 20 mois alors que nous ne laissons les autres Vins que 14 à 16 mois.
Nous allons nous inscrire dans une démarche HV3, nous souhaitons abandonner le désherbage.?
On est séduit par ce graves rouge 2018, aux tanins mûrs, très classique, élégant, avec de la matière, aux arômes de fruits rouges intenses, vraiment très réussi. Tout en séduction, le 2017 est particulièrement rond et fruité, il a une belle robe rubis, au nez de mûre et de fraise, des tanins fondus.
Toujours ce remarquable 2016, médaille d?Or Concours de Bordeaux 2019, coloré, de bouche puissante et dense, aux nuances de fruits rouges et de musc, d?une structure soutenue, charnu, d?une finale complexe et d?excellente évolution. Le 2015, médaille d?Or à Lyon, marqué par son Merlot (80%, le reste en Cabernet-Sauvignon), au bouquet très développé avec des nuances épicées, c?est un vin complet, de très jolie bouche où se mêlent la prune et le fumé, velouté et savoureux, de garde. Savoureux 2014, médaille d?Argent Concours International de Lyon 2016, aux tanins fermes et ronds à la fois, il est de robe intense, harmonieux, de bouche dominée par les petits fruits rouges macérés, ample. 
Il y a aussi ce graves rouge ?La Parcelle du Château de Vimont 1915? 2016, qui développe des notes de pruneau et de sous-bois, de bouche pleine et généreuse, aux tanins dense à la fois, de couleur pourpre, un vin puissant, avec du gras et de la rondeur. Magnifique graves rouge V du Château de Vimont 2017, ferme, à dominante de pruneau, de cannelle, de belle robe pourpre, aux tanins présents qui commencent à se fondre. Splendide graves blanc 2019, associant rondeur et nervosité, au nez de noisette, de bouche ronde et parfumée. Ce 2018, est gras, dense, ample, aux nuances subtiles de pomme et de fruits secs, de bouche suave, mêlant finesse et persistance. Belle réussite ce 2017, avec un nez bien expressif où s?entremêlent des notes de lis et de fruits frais, de bouche franche et harmonieuse, c?est un vin suave, toujours très bien élevé, qui s?apprécie, notamment, avec des huîtres chaudes, sabayon au caviar et au concombre ou un foie de veau à la compotée d'oignons doux.
Et enfin jolie découverte du Bordeaux Supérieur rouge V du Château de Vimont 2019, bien structuré, complexe, harmonieux, aux connotations épicées, alliant une bonne base tannique à une finesse persistante.

Esat Magdeleine de Vimont
1, rue des Lilas
33640 Castres
Tél. : 05 56 67 39 60
Email : esatvimont@institut-don-bosco.fr
www.institut-don-bosco.fr
 



> Les précédentes éditions

Edition du 20/07/2021
Edition du 13/07/2021
Edition du 06/07/2021
Edition du 29/06/2021
Edition du 22/06/2021
Edition du 15/06/2021
Edition du 08/06/2021
Edition du 01/06/2021
Edition du 25/05/2021
Edition du 18/05/2021
Edition du 11/05/2021
Edition du 04/05/2021
Edition du 27/04/2021
Edition du 20/04/2021
Edition du 13/04/2021
Edition du 06/04/2021
Edition du 30/03/2021
Edition du 23/03/2021
Edition du 16/03/2021
Edition du 09/03/2021
Edition du 02/03/2021
Edition du 23/02/2021
Edition du 16/02/2021
Edition du 09/02/2021
Edition du 02/02/2021
Edition du 26/01/2021
Edition du 19/01/2021
Edition du 12/01/2021
Edition du 05/01/2021
Edition du 29/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 08/09/2020
Edition du 01/09/2020
Edition du 25/08/2020
Edition du 18/08/2020
Edition du 11/08/2020
Edition du 04/08/2020
Edition du 28/07/2020
Edition du 21/07/2020
Edition du 14/07/2020
Edition du 07/07/2020
Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020
Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020

 



Château CANON-CHAIGNEAU


CLOS DES LUNES


Château BELLES-GRAVES


Château de VIMONT


Château de CÔME


Château PLANTIER ROSE


Domaine CHALET de GERMIGNAN


Château La FLEUR GRANDS-LANDES


Château VIEUX RIVALLON


Château du GRAND BOS


Clos du PÈLERIN


Château de CHANTEGRIVE


Château FONTBONNE


Château LUCHEY-HALDE


Château du PAYRE


Domaine de CARTUJAC


Château TRONQUOY-LALANDE


Château MAUVINON


Château Les GRAVES de LOIRAC


VIEUX CHATEAU des ROCHERS


Château du MOULIN VIEUX


BORIE MANOUX


Château La HAIE


Château DARIUS


Château de PASQUETTE


Château LAFON


Château Les GRAVES


Château LE DESTRIER


Château BELLE GARDE


Château de MAUVES


Château HAUT-MARBUZET


Château FOURCAS-DUPRÉ


Château LAUDUC



DOMAINE DE MONTS LUISANTS


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


DOMAINE PIERRE GELIN


CHATEAU REDORTIER


DOMAINE ALAIN VIGNOT


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


CHATEAU TOULOUZE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales