Les Meilleurs Vins De Bordeaux

Edition du 21/06/2016
 

Château La Marzelle

Sommet

Château La MARZELLE

Ce grand vin chaleureux, élégant, avec beaucoup de chair, aux tanins soyeux, est le résultat d’un travail de passionnés qui s’attachent, chaque année, à laisser s’exprimer au mieux ce grand terroir.


Au XVIIIe siècle, le Domaine de La Marzelle appartenait à la famille Largeteau. Celle-ci le tenait des Religieux de Faises, seigneurs de fiefs très étendus et dont on retrouve la vieille abbaye, non loin de là, aux Artigues de Lussac. C’est en 1998 que la famille Sioen achète la propriété et s’emploie à lui redonner ses lettres de noblesse. “La Marzelle étend ses 17 ha de Merlot (70%), de Cabernet franc (15%) et de Cabernet Sauvignon (10%) sur un superbe terroir de graves, d’argiles et de sables : la Haute Terrasse de Saint-Emilion, précise Philippe Genevey, le Gérant. Elle a été formée, il y a 2 millions d’années au pléistocène inférieur par l’Isle qui coulait par ici jusqu’à la Dordogne. D’où l’explication des galets rubéfiés. Une orientation bio a été prise depuis 1988, avec l’utilisation de cuivre, de soufre, de calcium et de tisanes. De nombreuses opérations manuelles viennent peaufiner la maturation optimale des raisins. C’est la “prophylaxie”, méthode naturelle qui consiste à mettre la plante dans les meilleures conditions de défense contre les agressions exté- rieures, des maladies et du climat. Cette année un nouveau système de réception de vendange a été mis en place. Les raisins, vendangés manuellement, sont amenés au chai en cagettes. Après le passage sur une première table de tri vibrante, ils sont égrenés dans un égrappoir puis plongés dans un Tribaie dans lequel les grains les plus mûrs sont sélectionnés par leur densité. Le nouveau cuvier, inauguré en 2012, offre, avec ses cuves tronconiques en Inox, double paroi, une facilité de travail incroyable.” En Bio depuis 2008, le millésime 2015 sera le premier en Biodynamie. 2013 : marqué par les fruits noirs (griotte, pruneau), de bouche pleine, ample et velouté, d’une belle concentration tout en rondeur, un beau vin, tout en charme. 2012 : remarquable, très gourmand, de robe pourpre, intense, aux tanins riches, est très équilibré, très charnu, au nez dominé par les fruits rouges et la truffe, de bouche puissante et fondue à la fois, d’évolution prometteuse. 2011 : charme et volupté, au nez où s’entremêlent des notes d’épices et de fruits rouges mûrs, structuré, d’une belle ampleur, complexe, un vin encore jeune, qui demande à se fondre. 2010 : un très grand vin, de couleur cerise intense aux reflets pourpres, au nez distingué et persistant de fruits noirs et d’épices, aux tanins bien enveloppés, un vin puissant, de belle matière, de bouche riche et harmonieuse, de garde, naturellement.

   

Château La Marzelle

Gérant : Philippe Genevey

33330 Saint-Émilion
Téléphone : 05 57 55 10 55
Télécopie : 05 57 55 10 56
Email : info@lamarzelle.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT GRAVES
e_graves.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
HAUT-BRION (PL) (b) (Hors Classe)
LA MISSION HAUT-BRION (PL)
HAUT-BAILLY (PL)
LEOGNAN (PL)
GRAND BOS
GRANDMAISON (PL)
HAUT-LAGRANGE (PL)
(MALARTIC-LAGRAVIÈRE (PL))
RAHOUL
LAFARGUE (PL)
ROSE SARRON (b)
(SMITH-HAUT-LAFITTE (PL))
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
CHEVALIER (PL) (b)
CARBONNIEUX (PL) (b)
BOUSCAUT (PL) (b)
BROWN (PL) (b)
CHANTEGRIVE (b)
SOLITUDE (PL) (b)
BRONDELLE (b)
DE MAUVES (b)
TOULOUZE (Graves de Vayres)
LE TUQUET (b)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
FRANCE (PL)*
LESPAULT-MARTILLAC (PL)*
PONTAC-MONPLAISIR (PL)*
HAUT-CALENS
ROUGEMONT
VIMONT (b)
ROUILLAC (PL)*
EYRAN (PL)
SAINT-AGRÈVES
MAGENCE
OLIVIER (PL)
CALLAC
ESPIOT
HAUT-MARAY
HAUT-PLANTADE (PL)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
(LA TOUR MARTILLAC (PL) (b)*)
D'ARRICAUD (b)
BLANCHERIE
(SEGUIN (PL))
Clos BELLEVUE
CAILLIVET
SAINT-ROBERT (b)
PETIT-PUCH (Graves de Vayres)
PICHON-BELLEVUE (Graves de Vayres)
GRAVIÈRES
CAILLOUX DE VALGUY



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
CHERET-PITRES
(LA PERRUCADE)
REYS
BEL AIR (Grave de Vayres)*
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
(CASTRES)
FOUGÈRES
(HAUT-REYS)
GRAND ABORD*
SEUIL
SANSARIC

LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

> Nos coups de cœur de la semaine

Château ORISSE du CASSE


La famille Dubois est entrée en viticulture en 1885. Un siècle plus tard, Richard, fils de Jean et Simone Dubois, reprend l'exploitation familiale avec son épouse Danielle. Tous deux sont œnologues. En 1985, l'exploitation grâce à l'amour qui a été porté par les parents de Richard, est en excellent état et présente une belle infrastructure. Dès ce moment là, une philosophie, un plan, sont établis : contrôle rigoureux des rendements (avec une mise au régime stricte des vignes), contrôle de l'état qualitatif du vignoble, vendange et vinification parcelle par parcelle, cépage par cépage, terroir par terroir, et retour à un élevage raisonnable en fûts. “Les Grands Vins de Bordeaux s’éloignent de plus en plus de la tradition, écrit Danielle Dubois, du respect des équilibres entre le Terroir, les Cépages, et le Vigneron responsable de l’élevage. En ce qui concerne la qualité, la conceptualisation technologique du vin a permis un grand bond en avant. Hélas, l’arrivée de quelques “gourous” conséquence de la Mondialisation, amène les concepteurs de vin à penser “uniforme”. Qu’il soit de Bordeaux ou de Taïwan, il faut faire le vin selon leurs critères, leurs absolutismes, pour qu’il se vende et se vende cher. Cette vue à court terme, où seul l’intérêt économique dirige, n’est pas pour nous plaire. Nous ne voulons pas de standardisation dans la création d’un Grand Cru. L’élaboration d’un cru n’est pas une industrie, soumise aux normes, ce n’est pas une activité qui souffre de se plier à la lourdeur, à la furie législative, au logo adelphe, aux écotaxes, au numéro de lot etc… Nous avons donc choisi, sur la commune de Saint-Sulpice-de-Faleyrens (le pied de Saint-Émilion), une magnifique croupe graveleuse sur laquelle nous avons, jour après jour, utilisé tout notre savoir-faire ancestral et notre interprétation des usages modernes pour permettre à ce mamelon de nous offrir le plus grand fruit possible ! Enfin, pour respecter au maximum ce grand fruit, nous bannissons tout appareil mécanique (érafloir, pompe, etc…).” Elle a raison et on le voit une nouvelle fois avec son Saint-Émilion GC 2012, bien parfumé (cerise confite, sous-bois), généreux et complexe, un vin tout en rondeur mais de jolie charpente. Excellent 2011, de belle couleur, charnu, avec des arômes intenses (truffe, cassis, sous-bois) et persistants, qui poursuit son évolution comme le 2010, avec ces nuances se définissant par des senteurs de framboise, de fraise des bois, un vin de couleur profonde aux reflets violacés, aux tanins amples, tout en bouche, de garde. Le 2009, aux tanins savoureux, d’une jolie concentration, aux notes de cassis, de cuir et de fumé, est bien corsé et commence à peine à s’ouvrir.  Goûtez Le P du Roy, une cuvée spéciale, avec des touches de fumé et d’épices, aux tanins souples mais puissants, un vin gras et de belle charpente, harmonieux en bouche... Il y a aussi ce Côtes-de-Castillon Arthus 2010, à la tête de son appellation, de couleur pourpre intense, aux tanins riches, très parfumé, bien épicé comme il le faut, avec des notes de groseille et de cuir, et des tanins très équilibrés (voir le Classement des Côtes), et le Saint-Émilion Bertinat Lartigue 2011, alliant fermeté et rondeur, aux tanins savoureux, de robe intense, au nez persistant avec des nuances de fruits à noyau au palais.

Danielle Dubois

33330 Saint-Sulpice-de-Faleyrens
Téléphone :05 57 24 72 75
Télécopie :05 40 54 08 01
Email : dubricru@terroirsenliberte.com
Site personnel : www.terroirsenliberte.com

Château LUCHEY-HALDE


Le terroir s’étend sur trois croupes constituées de 5 à 8 m de graves entremêlées d’argile. Il offre des atouts essentiels pour la culture de la vigne avec un très bon ensoleillement et un drainage naturel grâce à des pentes douces. Beau Pessac-Léognan rouge 2012, 19 ha, 55% de Cabernet-Sauvignon, 35% de Merlot, 5% de Cabernet franc et 5% de Petit Verdot, de robe profonde, avec ces nuances de fruits noirs très mûrs et de notes épicées, de bouche classique, un vin corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime tout en charme. Le 2011, riche mais soyeux, avec une bouche ample, parfumée et persistante (violette, pruneau), est un vin très charpenté. Le 2010 est puissant, légèrement épicé, aux tanins riches et veloutés à la fois, aux connotations de mûre et de poivre, un vin complexe, de garde. Le 2009, structuré, élégant, un vin parfumé (cuir, groseille...), de robe grenat soutenu, charnu, charpenté, poursuit son évolution. Remarquable 2008, aux senteurs de fruits noirs mûrs avec des notes de musc, typé, aux tanins amples et très équilibrés, qui allie structure et charme. Le Pessac-Léognan blanc 2012, d'une grande franchise au nez comme en bouche, persistant, alliant des notes florales et fruitées, tout en finesse et structure, est parfait sur des brochettes de fruits de mer ou une aiguillette de bœuf en gelée.

Directeur : Olivier Lavialle - Directeur Technique : Pierre Darriet
17, avenue du Maréchal Joffre
33700 Mérignac
Téléphone :05 56 45 97 19
Télécopie :05 56 45 33 79
Email : info@luchey-halde.com
Site personnel : www.luchey-halde.com

Château DARIUS


Un excellent Saint-Émilion GC Darius 2012, riche en couleur, tout en nuances aroma- tiques en bouche, où se mêlent la griotte et l’humus, ample et fondu, aux tanins savoureux, un vin qui mêle finesse et structure. Le 2011, charpenté et équilibré, parfumé (griotte, humus...), un vin intense au nez, plein en bouche, velouté, bien classique du millésime, d'un beau rouge profond. Excellent 2010, de belle attaque ronde et charnue, généreux et persistant, aux arômes prononcés de fruits rouges, un vin suave et harmonieux, séduisant, d’un beau volume en bouche souligné par des tanins fins.

Michel et Odette Pommier - GFA Des Pommier

33330 Saint-Laurent-des-Combes
Téléphone :05 56 61 31 56
Télécopie :05 56 61 33 52
Email : gfadespommiers@orange.fr

CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


Au 17e siècle, il était de bon ton qu’une famille noble, notable ou aisée possède un domaine en bordelais et y fasse planter un vignoble. François de Chadirac crée son domaine à Vertheuil, il est célèbre pour son roman Uranie et Lucidor, son fils Jean, Conseiller à la table de marbre de Louis XV, lui succède après une jeunesse tumultueuse, et se retire au Souley. Le Château connut une brillante période au XIXe siècle, car son vignoble planté de ceps centenaires et moussus, suscitait la curiosité. L’histoire contemporaine du Château Le Souley Sainte Croix, se confond avec celle de la famille Riffaud. En 1959 alors que le domaine est à l’abandon, son vignoble vendu à l’arrachage, Denise et Paul Riffaud l’achètent et décident de lui rendre son lustre d’antan, car depuis le XVIIe siècle, et la première plantation, aux environ de 1616, le domaine a connu des périodes de grandes prospérité, mais également des moments d’oubli. Depuis maintenant 50 ans la famille Riffaud toute entière, a consacré son temps, les revenus de la propriété et surtout sa passion inébranlable, pour tout d’abord faire renaître, puis protéger le domaine. Paul et son fils Jean ont replanté le vignoble sur un territoire de 25 ha. Aujourd’hui, Paul et Denise sont décédés, mais le vignoble constitue un lien puissant entre tous ; Jean et son épouse Marie-José gèrent le domaine, Frédéric le fils aîné occupe les fonction de maître de chai, Vincent, le cadet a en charge le matériel et l’entretien des bâtiments, Jean-Baptiste le petit dernier règne en maître sur les vignes. Vous retrouverez cette osmose familiale dans leurs vins. Le Souley frappe à votre porte. Ouvrez la toute grande et laissez le entrer, il vous perlera de sa vigne et de son vin. Ne niez pas que le vin est le produit d’une plante magique, connue des hommes depuis la plus haute antiquité, renfermant des substances aux vertus inconnues. Nous ne sommes que vignerons, nous ne savons que soigner vigne et vin. Remarquable Haut-Médoc 2010, de robe rubis pourpre, charnu, savoureux, un vin qui allie puissance et souplesse, de bouche fondue où domine le pruneau confit, d'excellente évolution.

Riffaud Père et Fils
32, rue des Martyrs de la Résistance
33180 Vertheuil
Téléphone :05 56 41 98 54
Télécopie :05 56 41 95 36
Email : lesouleystecroix@vinsdusiecle.com
Site : lesouleystecroix
Site personnel : www.lesouleystecroix.com


> Nos dégustations de la semaine

Château PASCAUD


Beau Bordeaux Supérieur cuvée Réserve 2012, élevé en fûts de chêne, 85% Merlot et 15% Cabernet franc, de couleur intense, aux nuances épicées, est un vin dense, tout en harmonie, riche au nez avec ces notes de mûre et d’humus, et des nuances de cuir et de prune en bouche, aux tanins amples. Le 2011est gras, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, avec ces notes persistantes de fumé, de cerise mûre et d'épices. Le 2010 est de couleur grenat, avec ces nuances de violette et de framboise mûre, très classique et puissant, avec de la matière, très savoureux. Le 2009, généreux en bouche, tout en subtilité, développe un nez où s'entremêlent des notes d’épices et de fruits rouges mûrs.
Goûtez le Bordeaux Supérieur Tradition, 100% Merlot, aux notes de cassis et de framboise, aux tanins ronds, ample et bien classique.

Scea Jalousie-Beaulieu - Bernard Avril et Philippe Person
1, La Jalousie
33133 Galgon
Tél. : 05 57 84 32 11
Fax : 05 57 74 38 62
Email : chpascaud@aol.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château BROWN


En décembre 2004, la famille Mau a repris cette belle propriété. La moitié du vignoble (25 ha) se répartit sur deux croupes graveleuses, parfaitement exposées, au partage de l’Olivier et l’Eau blanche, les deux rivières qui drainaient les Graves. Une des croupes culmine à vingt-trois mètres d’altitude, à l’extrême sud du domaine. La seconde occupe la moitié nord du domaine. Les parcelles les plus hautes, les mieux drainées, les mieux exposées et les plus précoces, sont consacrées au Cabernet-Sauvignon. Le Merlot occupe un sol argilo-graveleux, et on a réservé aux vignes de blanc les terres les plus argileuses.
Vous apprécierez ce Pessac-Léognan rouge 2012, complet et puissant, aux nuances de cerise confite, alliant structure et élégance en bouche, avec une prédominance de cassis, de mûre et de poivre, très bien équilibré. Le 2011, de robe intense, mêle concentration aromatique et délicatesse, avec ces senteurs d'épices (cannelle, muscade) et de griotte, aux tanins très équilibrés. Beau 2010, très classique, de bouche corsée, avec des nuances de groseille, de cassis et de cuir, un vin complexe, aux tanins puissants et fins à la fois, charnu, savoureux, de garde.
Le Pessac-Léognan blanc 2013, marqué par son Sauvignon blanc très majoritaire (70%, le reste en Sémillon), nerveux comme il le faut, aux nuances d’agrumes et de grillé, de bouche ample. Excellent 2012, très charmeur, au nez délicat où se mêlent des notes d’amande et de chèvrefeuille, un vin de bouche complexe, suave, avec des notes de pêche fraîche et de pamplemousse, de robe d’un bel aspect jaune, parfait sur une truite pochée en sauce.
Goûtez le Brown Bordeaux rosé, bien vinifié, de bouche gourmande et fruitée, tout en rondeur.

Jean-Christophe Mau
5, avenue de la Liberté
33850 Léognan
Tél. : 05 56 87 08 10
Fax : 05 56 87 87 34
Email : contact@chateau-brown.com
www.chateau-brown.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château CHEVALIER SAINT-GEORGES


L'autre cru des domaines Appollot (voir le Saint-Émilion Clos Trimoulet) est produit sur une surface de 3,5 ha dans les communes de Montagne et de Saint-Georges. Ce joli terroir d'argile profonde donne au vin une belle structure, un bel équilibre et présente des arômes fruités, avec un beau potentiel de garde.
Remarquable Montagne-Saint-Émilion 2010, de couleur grenat, riche mais aux tanins soyeux, au nez légèrement épicé, ample et parfumé, corsé comme il le faut, de très bonne garde (9€). Beau 2009, médaille d'Argent Vignerons Indépendants 2011, de teinte soutenue, dense, au nez où dominent les fruits rouges à noyau mûrs, un vin élégant, rond, finement tannique, à la finale persistante, ample et distinguée, de belle évolution (9€). Le 2008, médaille d'Argent Challenge international du vin, tout en bouche, très parfumé (cerise noire, poivre), est un vin charnu, alliant finesse aromatique et charpente. Le 2007, médaille de Bronze, bien typé, aux senteurs très persistantes de fraise et de muscade, au nez complexe, aux tanins mûrs, est bien classique.

Famille Appollot

> Les précédentes éditions

Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013

 



Château DESMIRAIL


Château HAUT-MACÔ


VIEUX CHATEAU des ROCHERS


Château LAUDUC


Château CERTAN de MAY de CERTAN


Château Les GRAVES de LOIRAC


Château BÉCHEREAU


Château de CRAIN


Château VIEUX RIVALLON


Château VALENTIN


Clos JEAN


Château BICHON-CASSIGNOLS


Château DARIUS


Clos BELLEVUE



CHATEAU LAROQUE


SCEA CHATEAU CAILLIVET


DOMAINE ALAIN VIGNOT


DOMAINE COMTE PERALDI


DOMAINE PIERRE MAREY ET FILS


CLOS TRIMOULET


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


MAISON MOLLEX


CEDRIC CHIGNARD


HENRY NATTER


DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales