Les Meilleurs Vins De Bordeaux

Edition du 17/01/2023
 

Château HAUT-MARBUZET

Sommet

Château HAUT-MARBUZET

Qualité est ma vérité


“Un vin n’a de génie que le génie de son terroir”, aime préciser Henry Duboscq. On pourrait donc penser que les hommes ne servent à rien, poursuit-il. À Haut-Marbuzet ce n’est pas tout à fait le cas. Le terroir de Saint-Estèphe donne des vins austères, virils et agressifs alors, que, par tempérament, je suis un homme volubile, extravagant et caressant. Ainsi, pour produire un vin que j’aime et qui me ressemble, je me suis battu “bec et ongle” contre ce terroir pour produire le plus marginal des Saint-Estèphe, c’est-à-dire, et cela m’a souvent été reproché, un vin séducteur dès sa mise en bouteilles, alors que ce n’est pas le style d’un Saint-Estèphe classique. J’ai dompté mon terroir par des méthodes de vinification qui me sont propres, et dont j’ai été un peu le pionnier. Le logement intégral du vin en barriques de chêne renouvelées tous les ans. J’avais découvert qu’un vin en barrique neuve puisait dans son contenant une onctuosité parfumée qui masquait l’agressivité traditionnelle venue du terroir. J’ai donc fait des recherches d’associations de différents chênes, sachant que, pour le bois aussi, l’influence du terroir apporte des saveurs différentes, selon les origines des chênes. C’est ainsi, que j’ai découvert que les chênes de l’Allier à forte chauffe, donnaient à mon vin ces notes empyreumatiques très caractéristiques. Je me suis rendu compte que les chênes de la forêt de la Nièvre apportaient ces légères notes toastées et un rien mentholé. Les chênes de la forêt de Tronçais à forte chauffe apportaient, eux, des notes de violette, de cassis et de framboise. Ainsi, l’association de ces différents chênes, et en fonction des millésimes, par leur vigueur tannique, donnaient au vin, une complexité très intéressante et gommaient, dans leur jeunesse, l’austérité et la rigueur des vins de Saint-Estèphe. On aurait pu penser, que le terroir était brimé, faussé par ces ajouts de chêne, c’était une erreur, car, après vieillissement, on se rend compte que l’influence des hommes et les techniques disparaissent, le terroir reprenant le dessus. Au bout de 4-5 ans, les tanins un peu virils de Saint-Estèphe dans leur jeunesse sont atténués, sont féminisés, comme quoi, le temps finit toujours par amenuiser les virilités les plus excessives. Château Haut-Marbuzet 2018 : pour le 2018, les Merlots ont été ramassés juste à maturité sans atteindre la surmaturité. Le vin a une fraîcheur assez exceptionnelle. Les vendanges ont été arrêtées pendant 5 jours pour permettre d’attendre la magnifique maturité technique et phénolique des Cabernets sauvignons. D’une très belle structure avec des tannins très fermes mais très mûrs, la couleur est rouge prononcé, le nez enthousiasmant, exhalations de fruits rouges affriolantes. Les saveurs gourmandes confirment le nez et le prolonge par une texture ferme, structurée et onctueuse. La finale laisse une impression soutenue, un rien rigoureuse mais l’influence du chêne pédonculé de chauffe moyenne, arrondit remarquablement cette finale. Après 2016, la nature nous permet de croire avec ce millésime à la répétition de l’exceptionnel. Château Haut-Marbuzet 2017 : sans avoir les degrés de perfections de 2015 et 2016, il nous fait retrouver les jolies notes du 2012 avec un nez éloquent, des fruits charnus finement compotés, des senteurs chaudes sans lourdeur ni mollesse. Château Haut-Marbuzet 2016 : comme toujours, l’extraction modérée privilégie l’élégance contre la puissance. Néanmoins, l’ensemble rappelle la perfection des 2010. Derrière un nez dominé par la violette et le moka, le vin est plein et velouté, sa présentation révèle une belle matière profonde dominée par une juste maturité de raisins. Le tout, confère une élégance rare, corolaire d’une noblesse évidente qui se manifeste par un prolongement d’éternité. Je n’hésite pas à appeler ce 55e millésime de ma production, “la beauté du monde” ! Château Haut-Marbuzet 2015 : il fait partie des très beaux millésimes à Haut-Marbuzet. Une maturité phénolique remarquable associée à une maturité technologique maîtrisée, (degré moyen de 13,5°). C’est un grand vin de couleur grenat intense, bien charnu comme nous les aimons, aux notes de pruneau, un vin marqué par son équilibre et son harmonie, qui associe puissance et distinction, de grande garde.”

   

Château HAUT-MARBUZET

Henri, Hugues et Bruno Duboscq
1, rue Saint-Vincent
33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 30 54

Email : infos@haut-marbuzet.net




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château La FLEUR GRANDS-LANDES


Un vignoble de 11,5 ha (7,7 ha en Montagne), sur terroir graveleux, 80% de Merlot, 15% de Cabernet franc et 5% Cabernet Sauvignon, élevage 20% en barriques, le reste en cuves. En 1742, Guillaume Durand héritier d’une famille ayant servi Montagne et sa paroisse (prêtes et notaires) au XVIIe siècle, transmet à ses fils la propriété de Lamarche. Des Durand à Isabelle, Maurice Carrère ancien marin de la Royale reprend l’exploitation de son beau-père en 1969, par son ardeur au travail et l’amour de la terre, il donna des vins appréciés. En 1997, Isabelle reprend la propriété après avoir enseigné l’œnologie et la viticulture pendant dix ans. Remarquable Montagne Saint-Émilion cuvée Isabelle 2019, de bouche charnue, tout en finesse d’arômes, très équilibré entre puissance et souplesse, de couleur pourpre, avec des nuances de groseille et de cuir, de garde. Le 2018, aux notes de pruneau, harmonieux, aux tanins soyeux, a une structure dense, avec des connotations délicates de prune et de poivre au palais. Bien typé, ce Montagne Saint-Émilion 2019, est marqué par des notes d’épices à dominante de fruits rouges mûrs et de violette, un vin de bouche pleine et riche, de très bonne évolution. On savoure aussi ce Lalande-de-Pomerol Château Les Chagniasses 2019, de robe grenat soutenu, bouqueté et persistant, aux tanins très bien équilibrés, de bouche chaleureuse dominée par la framboise, qui associe une charpente réelle à une jolie souplesse. Le 2018 de couleur profonde, aux notes de mûre et de violette, de charpente équilibrée, est déjà très charmeur, de bouche charnue.

Vignobles Carrère
9, route de Lyon - Lamarche D 1089
33910 Saint-Denis-de-Pile
Téléphone :05 57 24 31 75 et 06 07 53 41 66
Email : vignoble-carrere@wanadoo.fr
Site personnel : www.vignobles-carrere.com

Château VOSELLE


“Achetée en novembre 1965 par mon père, cette petite exploitation portait le nom de Domaine de Petit Vauzelle, très connu au début du siècle car étant un Premier Cru de Néac médaillé aux expositions de Paris, Liège et Bordeaux. La superficie est de 6 ha. Aucun apport d’engrais chimiques : nous travaillons uniquement avec un engrais organique utilisable en Agriculture Biologique. Ce dernier favorise avant tout la santé du sol ainsi que la vie qu’il contient (micro-organismes, vers de terre…). Lutte phytosanitaire la plus raisonnée possible : développer la faune auxiliaire tout en diminuant les intrants phytosanitaires. Le dernier cas concret de cette lutte raisonnée est la mise en place de la confusion sexuelle. Après 50 ans de travail dans les vignes à Voselle, 2022 voit la création de l’EARL Vignobles Simon dont je suis pour le moment la gérante, avant de passer le flambeau à notre fils Franck, œnologue. Il a un grand respect de la vigne et de la nature, c’est un enfant du Terroir qui travaille avec nous depuis plusieurs années. Le moment venu, la troisième génération s’installera donc à Voselle, gardant le même état d’esprit et la même passion.” Remarquable Lalande-de-Pomerol 2019, certification HVE, riche en couleur comme en arômes, c’est un vin aux notes de fruits rouges frais, d’humus et de cannelle, aux tanins puissants et harmonieux, qui devrait tenir toutes ses promesses. Le 2018 est de bouche dense, aux arômes de cassis cuit et d’humus, d’une structure soutenue, de couleur profonde, avec des notes de fumé au palais,et mérite un peu de patience.  Le 2016, de belle couleur, au nez de petits fruits rouges caractéristiques (groseille, fraise), d’un bel équilibre, ample et riche, c’est un vin charnu comme on les aime, de bonne garde, même s’il est déjà plaisant sur un pigeon aux légumes ou une daube de bœuf. 

Isabelle Golin-Simon
15, avenue de Chevrol
33500 Néac
Téléphone :05 57 51 61 77
Email : chateau.voselle@orange.fr

Château PANCHILLE


Ce propriétaire passionné n’a pas perdu son temps en réalisant de nombreux investissements dans son vignoble de 20 ha (86% de Merlot, 12% de Cabernet franc, 1% de Malbec, 1% de Petit Verdot pour les rouges, et 60% Sauvignon, 40% Sémillon pour les blancs) : mise aux normes du traitement des effluents viti et vinicole, achat de nouvelles cuves Inox de 90 hl, volumes plus petits qui permettent de vinifier séparément les parcelles et offrent plus de choix pour les assemblages, automatisation de la régulation de température, restructuration du vignoble d’une parcelle de 1 à 2 ha tous les 4 à 5 ans. Le Château Panchille est engagé dans la démarche du SME des vins de Bordeaux. Très beau Bordeaux Supérieur 2019, alliant une finesse tannique à une rondeur en bouche séduisante, d’une finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûrie, à prévoir, notamment, sur des bouchées aux cèpes ou un carré de porc. Le 2018, avec un bouquet persistant et corsé, des arômes de sous-bois et de griotte, fondu, de bouche dense, légèrement épicée, est savoureux, classique et complexe, très réussi. Le 2016, a la couleur rouge soutenu, reflets pourpres, nez boisé, vanillé, notes de moka, fruits rouges mûrs, tanins à la fois puissants et enrobés, la finale est longue et boisée. Splendide Bordeaux Supérieur cuvée Alix 2018, Merlot 90%, Cabernet franc 10%, élevé 6 mois en cuves et 12 mois en fûts de chêne, développe des nuances persistantes de violette et de framboise mûre, corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime très équilibré, classique, d’excellente garde. Le 2016, poursuit une belle évolution, il a une belle robe soutenue, aux notes de cassis et de framboise, aux tanins ronds, ample. Excellent Bordeaux blanc de Fernand 2020, créé par Pascal pour son fils Fernand, vieilles vignes de Sémillon 50% et Sauvignon 50%, il est tout en fruits, tout en finesse, de bouche flatteuse, parfait sur une tourte au haddock fumé ou des palourdes farcies à l’ail et au persil. Le Bordeaux rosé 2020 (50% Sémillon, 50% Sauvignon), à la fois sec et friand, est à déboucher, par exemple, avec des coquillages ou une terrine de poissons.

Pascal Sirat

33500 Arveyres
Téléphone :05 57 51 57 39 et 06 17 49 77 63
Email : info@chateaupanchille.com
Site personnel : www.chateaupanchille.com

CHATEAU LOUPIAC-GAUDIET


Vignoble de 28 ha, situé autour du château, bénéficiant d’une exposition plein sud et qui appartient depuis 6 générations à la famille, Le vin est issu de vendanges manuelles. Les vignes, très anciennes, sont plantées sur des coteaux qui surplombent la Garonne, dans un terroir argilo-calcaire. C’est en 1964 que Marc Ducau, après avoir secondé son père dès l’âge de 14 ans, devint le propriétaire du château. En 1986, il proposa à son neveu, Daniel Sanfourche, de venir le rejoindre. Ce dernier devint gérant de l‘entreprise en 1995. Marie-Laurence, son épouse, le rejoignit en 1991 pour prendre en charge la partie commerciale et administrative de l’entreprise. En 2014, leur fils Nicolas, intégra l’entreprise familiale. “Pour produire un vin liquoreux, nous avons besoin d’un microclimat bien particulier. En effet, nous vendangeons des grappes “botrytisées” (pourriture noble) car c’est la meilleure solution naturelle pour concentrer le sucre à l’intérieur de la grappe tout en révélant la puissance aromatique du fruit. Il se trouve que ce champignon a besoin à la fois de beaucoup d’humidité pour se développer et de chaleur pour agir directement sur le fruit. C’est pourquoi le climat unique de notre région, avec ses brumes matinales épaisses et ses après-midi ensoleillés, nous permet de faire évoluer au mieux le Botrytis Cinéréa. Nous vendangeons exclusivement à la main pour cueillir uniquement les raisins arrivés à maturité. Un deuxième, voire un troisième passage dans la vigne seront nécessaires. Notre cépage principal est le Sémillon (90 %) qui apporte richesse et douceur. Le Sauvignon (10 %) apporte la fraîcheur, le fruité et la vivacité qui font la réputation de nos vins.” Œnotourisme. On est toujours à la tête de son appellation avec leur Loupiac 2019, où s’entremêlent des connotations de citronnelle, de fumé et de lis, de bouche très subtile, d’une belle onctuosité et d’une finale intense (13 €). Même prix pour le 2018, de bouche chaleureuse et distinguée, au nez intense et frais, où dominent les agrumes et les fleurs, de belle robe dorée, d’excellente bouche, de garde, bien sûr. Superbe 2017, très fin, d’une structure raffinée, c’est un beau vin très équilibré, très persistant, aux nuances de pêche, de tilleul et de pain grillé, de garde, parfait aussi bien sur un canard laqué qu’avec un soufflé au Roquefort.



33410 Loupiac
Téléphone :05 56 32 99 88
Email : loupiacgaudiet@chateau-loupiacgaudiet.com
Site : chateau-loupiacgaudiet
Site personnel : www.chateau-loupiac-gaudiet.com


> Nos dégustations de la semaine

Château FONROQUE


Certifié en agriculture biodynamique depuis 2008, le Château Fonroque est l?une des figures d?avant-garde de la Biodynamie à Bordeaux. Alain Moueix est à l?origine du renouveau qualitatif de cette propriété depuis 2001. Ses méthodes reposent sur l?observation et le travail minutieux d?un terroir vivant et permettent au domaine de livrer des vins dont la réputation ne cesse de grandir depuis une quinzaine d?années. La propriété a été acquise en 2017 par la Famille Guillard. Pour autant, Alain Moueix et son équipe restent en charge du Château avec la mission de poursuivre le travail entrepris. Parmi les différentes actions visant à accompagner le développement significatif du cru, un tout nouveau cuvier a été inauguré pour la vendange 2021. Voir le Château Mazeyres à Pomerol.
?Au Château Fonroque, en 2021, nous indique Alain Moueix, nous avons vinifié pour la première fois dans notre nouveau cuvier. Beaucoup de petites cuves pour tirer le meilleur parti possible de chaque lot, le marc est ainsi moins compressé et l?on peut extraire de manière plus douce. Nous sommes en Biodynamie depuis 2002, donc nous avons du recul et avons étudié depuis tous les paramètres pour faire un cuvier apaisant, qui réserve un superbe accueil aux raisins. Notre mode d?élevage s?effectue dans des œufs en béton pour 20%, en amphores de terre cuite pour 15 %, mais aussi 15 à 20% en foudres et le reste en barriques.
L?idée est de mettre en avant le fruit tout en laissant vivre le vin. Si le contenant est trop gros, la pression du vin est trop importante et le vin a du mal à évoluer, c?est pour cela, que c?est idéal ces petits contenants avec des zones plus étroites et d?autres plus larges. Ces formes ovoïdes, rondes, de petit volume font que le vin ne se ?tasse? pas mais, continue d?absorber l?oxygène. En diversifiant nos contenants, cela permet de diminuer l?impact du bois.
J?assemble mes vins très tôt, je considère que c?est mieux pour l?élevage, je le mets ensuite dans divers contenants, au besoin je modifie les pourcentages afin de préserver l?équilibre. Ainsi le vin assemblé est plus stable, je trouve. Je veux faire des vins purs et droits et surtout pas déviants? Je veux leur permettre de s?exprimer au mieux.?
On est au sommet quand on savoure ce splendide Saint-Émilion GCC Château Fonroque 2019, 86% Merlot et et 14% Cabernet franc, tout en bouche, fin et gras, bien charnu, un vin très parfumé (violette, cerise noire), avec une belle matière, velouté et dense, qui poursuit sa belle évolution. Remarquable 2018, (49 €). Le 2017 est généreux, de teinte grenat soutenu, dense au nez comme en bouche (cassis, cannelle), bien équilibré avec ses tanins soyeux, idéal aujourd?hui sur une selle d'agneau en persillé de truffe ou une côte de veau aux morilles (43 €). Quant à ce 2016, il a une belle couleur rubis profond, avec des arômes de fruits rouges mûrs, d?épices et de vanille, c?est un vin ample, d?un remarquable équilibre en bouche, avec beaucoup d'ampleur (49 €).

Direction : Alain Moueix

33330 Saint-Émilion
Tél. : 05 57 24 60 02
Email : info@chateaufonroque.com
www.chateaufonroque.net
 


Vignobles BORDERIE


Château LES HAUTS DE PALETTE



> Les précédentes éditions

Edition du 10/01/2023
Edition du 03/01/2023
Edition du 27/12/2022
Edition du 20/12/2022
Edition du 13/12/2022
Edition du 06/12/2022
Edition du 29/11/2022
Edition du 22/11/2022
Edition du 15/11/2022
Edition du 08/11/2022
Edition du 01/11/2022
Edition du 25/10/2022
Edition du 18/10/2022
Edition du 11/10/2022
Edition du 04/10/2022
Edition du 27/09/2022
Edition du 20/09/2022
Edition du 13/09/2022
Edition du 06/09/2022
Edition du 30/08/2022
Edition du 23/08/2022
Edition du 16/08/2022
Edition du 09/08/2022
Edition du 02/08/2022
Edition du 26/07/2022
Edition du 19/07/2022
Edition du 12/07/2022
Edition du 05/07/2022
Edition du 28/06/2022
Edition du 21/06/2022
Edition du 14/06/2022
Edition du 07/06/2022
Edition du 31/05/2022
Edition du 24/05/2022
Edition du 17/05/2022
Edition du 10/05/2022
Edition du 03/05/2022
Edition du 26/04/2022
Edition du 19/04/2022
Edition du 12/04/2022
Edition du 05/04/2022
Edition du 29/03/2022
Edition du 22/03/2022
Edition du 15/03/2022
Edition du 08/03/2022
Edition du 01/03/2022
Edition du 22/02/2022
Edition du 15/02/2022
Edition du 08/02/2022
Edition du 01/02/2022
Edition du 25/01/2022
Edition du 18/01/2022
Edition du 11/01/2022
Edition du 04/01/2022
Edition du 28/12/2021
Edition du 21/12/2021
Edition du 14/12/2021
Edition du 07/12/2021
Edition du 30/11/2021
Edition du 23/11/2021
Edition du 16/11/2021
Edition du 09/11/2021
Edition du 02/11/2021
Edition du 26/10/2021
Edition du 19/10/2021
Edition du 12/10/2021
Edition du 05/10/2021
Edition du 28/09/2021
Edition du 21/09/2021
Edition du 14/09/2021
Edition du 07/09/2021
Edition du 31/08/2021
Edition du 24/08/2021
Edition du 17/08/2021
Edition du 10/08/2021
Edition du 03/08/2021
Edition du 27/07/2021
Edition du 20/07/2021
Edition du 13/07/2021
Edition du 06/07/2021

 



Château du GRAND BOS


Château VALENTIN


Château CASTERA


Château de PASQUETTE


Château CORBIN MICHOTTE


Château de ROQUEBRUNE


Château La CROIX MEUNIER


Château des MOINES


Domaine L'ENTRE DEUX MONDES


Château CANTENAC


Château FONROQUE


Château de CÔME


Château PONT LES MOINES


Clos du PÈLERIN


Château D'ARRICAUD


BORIE MANOUX


CLOS DES LUNES


Vignobles GONFRIER


Château PLINCE


Château LANIOTE


Domaine de CHEVALIER


Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE


Château BOIS CARRÉ


Château BRONDELLE


Clos TRIMOULET


Château LAJARRE


Domaine de VIAUD


Château de CHANTEGRIVE


Château ST ESTEPHE


Domaine de GRANDMAISON


Château de MAUVES


Château CROQUE MICHOTTE


Château BOSSUET



DOMAINE ALARY


DOMAINE ALAIN VIGNOT


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


CHAMPAGNE GOSSET


HENRY NATTER


CHATEAU LA GALIANE


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


SCE DU CLOS BELLEFOND


DOMAINE COMTE PERALDI


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


CHATEAU DU MASSON



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales