Les Meilleurs Vins De Bordeaux

Edition du 11/06/2019
 

Domaine de Chevalier

Talent

Domaine de CHEVALIER

Au sommet, en blanc comme en rouge


“Seul un grand terroir peut produire un grand vin, précise Olivier Bernard. Les vignes du Domaine de Chevalier sont entourées d’une forêt créant un véritable écosystème d’une part, mais aussi un effet de serre qui favorise la maturation des raisins. Un grand vin naît toujours dans des conditions extrêmes, c’est sur un terroir difficile qu’il tire sa grandeur. Au Domaine de Chevallier, le terroir composé de sols pauvres et complexes, il impose à la vigne d’aller puiser au plus profond la minéralité. Le vignoble, de par son environnement, ajoutés aux soins apportés aux vignes, à l’aération du sol avec le labour avec le cheval, du suivi très précis, du tri des raisins à la vendange, du respect de la peau des raisins vecteur de la qualité des tanins du vin rouge, du travail par gravitation dans le cuvier, de l’élevage en barriques très maîtrisé… Rien n’est laissé au hasard… tous les paramètres comptent. Un grand vin, c’est la somme de tout cela : si l’on a bien respecté la terre, si l’on a fait des choix naturels, à commencer par le respect total du fruit, on le retrouve dans la bouteille. Depuis le début des années 2000, le vignoble est en train de restituer ce qu’on lui a donné et les derniers millésimes sont d’un niveau qualitatif rarement atteint ici. C’est vers une voie axée profondément sur la nature que j’ai décidé de me diriger les dix prochaines années, en privilégiant la diversité. Le cépage s’efface, est en retrait par rapport à la terre qui s’exprime. Le terroir, c’est bien sûr ce qui a fait la notoriété de Chevalier mais nous devons sublimer la terre. Le mot terroir est presque devenu un mot galvaudé aujourd’hui, il faut plutôt parler de la plante qui va puiser sur plusieurs mètres en profondeur des richesses incroyables et apporter une expression absolument unique. À Chevalier, nous avons un cuvier en forme “tulipe”, de petites cuves de 80 hl un peu plus refermées en haut (d’où son nom) qui nous permettent des vinifications très pointues, c’est un petit cuvier “bijou”, à l’image du travail que je réalise au Domaine de Chevalier. Depuis cinq ans nous avons un érafloir extraordinaire, un robot avec des “doigts” pour érafler les raisins. Plus j’avance dans ma vie de viticulteur et plus je crois en la précision de notre travail, à toutes les étapes, c’est l’élément fondamental qui révèle les grands terroirs. Le 2016 est “le” grand millésime de ces dix dernières années, pour moi, il est même supérieur au 2015. C’est le plus grand millésime depuis 2010, en rouge comme en blanc. Domaine de Chevalier 2016 est plus sur la tension, sur la verticalité, la fraîcheur, bonne acidité. 2015 est un millésime plus souple, plus ouvert, plus féminin, plus charmeur, nous les dégusterons avant les 2016. J’aime beaucoup le 2015, pour les différencier, disons que le 2016 est plus dans le classicisme bordelais.

   

Domaine de Chevalier

Olivier Bernard
102, chemin Mignoy
33850 Léognan
Téléphone : 05 56 64 16 16

Email : olivierbernard@domainedechevalier.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château de VALOIS


Vignoble de 8,22 ha (âge des vignes 35 ans, 77% Merlot, 19% Cabernet franc, 3% Cabernet-Sauvignon et 1% Malbec). En Bio depuis 2015. Belle réussite avec ce beau Pomerol 2016, structuré, élégant, aux tanins riches et veloutés à la fois, tout en finesse aromatique (cuir, groseille...), un vin de robe grenat soutenu, corsé, qui poursuit son évolution. Le 2015, parfumé, persistant, qui mêle finesse et richesse aromatique, au nez de pruneau, de cannelle et d’humus, de bouche veloutée, d’excellente évolution. Le 2014, est de robe intense, au nez persistant (griotte, violette), très bien équilibré, gras, aux tanins mûrs, riche en couleur comme en matière, aux nuances de fraise et d’humus, avec une pointe de poivre, un vin tout en bouche, que l’on peut apprécier, notamment, sur une poularde truffée aux légumes ou un rosbif en croûte. Son Saint-Émilion Grand Cru Château Leydet Valentin 2016, de couleur cerise soutenu, aux arômes puissants de myrtille et d’épices, est d’un bon équilibre, aux tanins fermes et fondus à la fois, un vin de très bonne garde. Le 2015, dominé par les fruits rouges surmûris et les sous-bois, est un vin au nez intense, de bouche savoureuse, d’une belle robe pourpre, aux nuances de fruits (mûre, prune) et d’humus au palais. Excellent 2014, corsé, au nez subtil marqué par des nuances persistantes de cassis et d’épices, aux tanins très élégants mais bien fermes, concentré mais tout en rondeur, qui se goûte très bien actuellement. 

Vignobles Leydet
Rouilledinat
33500 Libourne
Téléphone :05 57 51 19 77
Email : frederic.leydet@wanadoo.fr

Château LAJARRE


Dirigée par Grégory Lovato depuis 2005, médecin et viticulteur, cette propriété de 33 ha de vignes d’un seul tenant, sur sol graveleux-siliceux, appartient à la famille Lovato depuis 1973, et a fait l’objet d’investissements importants, plantations ou replantations raisonnées et réfléchies afin d’obtenir un encépagement plus équilibré, 70% de Merlot, 20% de Cabernet franc et 10% de Cabernet-Sauvignon, rendements privilégiant la qualité, vinification traditionnelle avec macérations longues, élevage en fonction des millésimes. Grégory Lovato met sur le marché cette année les 2017 et 2016. “En 2017, les vignes ont subi fortement les dégats causés par le gel, principalement les parcelles de Castillon Côtes de Bordeaux où aucune bouteille n’a été produite. Sur les hauts coteaux, les vignes, plus anciennes, ont été épargnées et nous pouvons ainsi présenter la cuvée Eléonore 2017 qui est de grande qualité, mais réduite en quantité : seulement 50.000 cols. Après deux années d'essais, nos vins sont maintenant vinifiés sans apport de soufre et ce millésime 2017 en est le précurseur.“ Vous allez apprécier en effet ce superbe Bordeaux Supérieur cuvée Eléonore 2017, fort bien élevé (macération de 30 jours, 30% barriques, 70% cuves), tout en bouche, avec des notes caractéristiques de cassis et d’épices, il très bien élevé, de garde. Le 2016, médailles de Bronze à Londres et d’Argent à Bordeaux, est également une réussite, ample, avec ces fines nuances de fruits noirs et de poivre en finale.  Goûtez le Bordeaux Supérieur rouge Château Lajarre 2017, qui est bien classique du millésime, dégage des notes complexes de mûre et d'humus, aux tanins ronds, de bouche charnue comme il le faut.

Grégory Lovato
24, avenue des Châteaux
33350 Mouliets-et-Villemartin
Téléphone :05 57 41 08 69
Email : chateaulajarre@hotmail.fr
Site personnel : www.chateau-lajarre.com

Château PASCAUD


Le Château Pascaud a rejoint, en 2017, la belle exploitation familiale des Vignobles Jalousie Beaulieu. Cette transition s’est effectuée en douceur, puisqu‘elle fait suite à 20 ans de fermages auprès de l’ancien propriétaire, Bernard Avril. Agé de 55 ans, Philippe Person a grandi au Château Jalousie Beaulieu. Une fois son diplôme d'oenologue obtenu, il a travaillé une dizaine d'années à l'extérieur avant de retrouver la propriété familiale en 1995. Formé par son oncle, Pierre Duporge, Philippe a connu le métier de la vigne, développé son savoir-faire et mûri ses projets de développement du vignoble. Philippe Person, 5° génération dans l'histoire de Jalousie Beaulieu, est marié et a trois enfants : Alexandre, Pierre et Guillaume. Le Vignoble Pascaud représente 27 ha sur un terroir argilo-calcaire planté à 4 600 pieds/ha. La vinification est traditionnelle tout en bénéficiant des techniques les plus modernes et d’un suivi parcellaire pour optimiser les vendanges à maturité. Le vignoble de 160 ha à Galgon, proche de Villegouge, s'étend jusqu'aux côteaux de Fronsac. Toute l’équipe est fière d’avoir contribué à ce que la propriété obtienne en 2018 la Certification HVE (Haute Valeur Environnementale) attestant d’une agriculture respectueuse de l’environnement soumise à un cahier des charges très rigoureux. Savoureux Bordeaux Supérieur 2016, médaille d’Or Paris 2018, 100% Merlot, il est charnu, avec des notes de groseille surmûrie, souple et bien corsé, bien ferme en bouche, ample et parfumé, persistant, très réussi. Goûtez aussi son excellent Bordeaux Supérieur Château Jalousie-Beaulieu 2016, avec des nuances de violette et de réglisse, riche en couleur, bien classique de ce très grand millésime bordelais, alliant finesse et structure, un vin qui poursuit sa très belle évolution.

Scea Jalousie-Beaulieu - Famille Person
1, Chemin La Jalousie
33133 Galgon
Téléphone : 05 57 74 30 13
Email : contact@jalousie-beaulieu.com
Site personnel : www.jalousie-beaulieu.com

CHATEAU LA GALIANE


Le Château La Galiane doit son nom au Général Anglais "Galian" qui depuis ce lieu commandait les troupes anglaises pendant l'occupation de l'Aquitaine au XVe siècle. Exploitation familiale depuis plusieurs générations, sa superficie de 5 hectares plantée de 45 % de Merlots, 50 % de Cabernets Sauvignons et 5 % de Petits Verdots présente un parfait équilibre, très classique et traditionnelle de l'appellation Margaux. Le vignoble est réparti sur des croupes de fines graves. Cultivé de père en fils, les vins de La Galiane ont une belle couleur rubis et sont finement bouquetés, très harmonieux et suave en bouche avec des tanins fins et élégants, ces vins possèdent une belle aptitude au vieillissement. Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox Château Charmant possède des ceps de vigne centenaires et le vignoble de 5 hectares est implanté sur des croupes de fines graves à galets abondants et labouré. les vendanges sont faites à la main, la cuvaison est longue afin d'extraire tous les parfums et le vin est élevé en barriques durant 12 mois. Le Château Charmant produit un vin coloré, aromatique, très complexe et élégant, parfaitement équilibré, charpenté et souple à la fois qui s'épanouit superbement en vieillissant.

Christiane Renon
14, rue Alfred de Luze
33460 Soussans
Téléphone :05 57 88 35 27
Télécopie :05 57 88 70 59
Email : scea.rene.renon@wanadoo.fr
Site : chateaulagaliane


> Nos dégustations de la semaine

Château Le SÈPE


Château LASCOMBES


Lascombes s?étend sur 112 ha. Beaucoup de soins et d?observation sont apportés au vignoble composé de 50% Merlot, 45% Cabernet-Sauvignon et 5% de Petit Verdot. Effeuillage manuel, éclaircissage raisonné pied par pied. Toutes ces efforts ont pour but de favoriser la maturation du raisin en lui offrant un environnement plus aéré et une parfaite exposition au soleil jusqu?aux vendanges.
Une centaine de vendangeurs viennent chaque année récolter à la main les précieux raisins après analyse des maturités. Le raisin est déposé sur une première table de tri puis passe au tri optique, une dernière table de tri permettant de parfaire le travail. Le raisin est ensuite légèrement foulé, sa température est abaissée pour une macération à froid. La fermentation alcoolique se déroule à une température maîtrisée de 28°, rythmée par de légers remontages. La macération post-fermentaire s?effectue à 30°, accompagnée de dégustation quotidienne pour déterminer la durée optimale de cuvaison. Le réaménagement du cuvier permet désormais de réaliser l?écoulage et l?entonnage par gravité. La fermentation malolactique s?effectue en barriques. Le vin est élevé en barriques neuves à 80% pendant 18 à 20 mois. La production annuelle est de 300 000 bouteilles de Château Lascombes et de 200 000 bouteilles de Chevalier Lascombes, le Second Vin. Les différentes démarches qualitatives, entre autres HACCP, permettent de maîtriser la qualité et la traçabilité et garantissent ainsi la protection du consommateur.
Voilà un grand Margaux 2015, de bouche profonde, de robe rouge sombre, aux notes de prune et de cuir, avec des nuances épicées, un vin complexe, harmonieux, très prometteur. 
Le 2014 est savoureux, charnu, au nez d?épices et de griotte mûre, très riche, d?une longue finale avec des nuances mûres et complexes de fruits rouges, de sous-bois et de réglisse, de très bonne garde. Le 2013 est de robe grenat, concentration moyenne qui correspond bien au fruité et à la fraîcheur du millésime, tanins fins et réguliers, vin équilibré dominé par les fruits, classique et élégant. Le 2012 a une belle robe pourpre intense, joli bouquet de fruits rouges et noirs bien mûrs assortis de notes de pain grillé, torréfaction. Bel équilibre entre alcool, acidité, concentration et structure, milieu de bouche gras et velouté, belle finale longue qui promet une bonne garde. 

Le 2011 est vraiment très réussi, attaque franche et douce à la fois, arômes intenses de fruits noirs, notes florales, mais aussi d?épices et de réglisse. Volume et concentration emplissent la bouche, les tanins sont denses, le boisé intégré, bel équilibré entre alcool acidité et structure. Le 2010 est de robe noire très profonde, arômes très présents de mûre, notes de chocolat et de moka. Attaque fraîche et moelleuse, belle rondeur épaulée par une structure présente mais pas dominante, du gras, de la vivacité, arômes très élégants de fruits noirs, d?épices, superbe finale.
Goûtez également le Chevalier de Lascombes 2014, au nez dense d?humus et de framboise confite, c?est un vin à la fois charnu et rond, tout en arômes, de bouche ample, de couleur intense, avec des arômes de fruits cuits et d?épices en finale.

Dominique Befve
1, cours de Verdum
33460 Margaux
Tél. : 05 57 88 70 66
Email : contact@chateau-lascombes.fr
www.chateau-lascombes.com


Château BEAUREGARD


Cette belle propriété d?un seul tenant bénéficie d?un emplacement privilégié sur le versant sud du célèbre plateau de Pomerol, sur un sol de graves argileuses, de sables, de graviers et de crasse de fer en sous-sol. La famille Moulin a repris en 2014 cette propriété, ainsi que les trois autres vignobles, dont Bastor-Lamontagne.
?Le 2015 est le premier millésime qui a été élevé et vinifié dans nos nouvelles installations, nous raconte Vincent Priou, le premier millésime de nos nouveaux propriétaires, la famille Moulin. On voit bien dans le vin, dans le verre, le résultat du travail effectué depuis trois ans, des outils, process de vinification qui ont été utilisés. Que ce soient dans les vins Château Beauregard ou Benjamin de Beauregard, nous avons gagné en milieu de bouche, ce sont des vins tout en finesse, en délicatesse. Nous pouvons concrètement apprécier le résultat de tous les efforts d?investissements techniques qui ont été faits, l?effet gravitaire, le tri optique qui permet que seuls les meilleurs raisins soient sélectionnés, les cuves tronconiques, les pigeages très doux? J?étais vraiment curieux de vérifier l?impact de cet équipement sur la qualité du vin, et le 2015 en est l?illustration parfaite, le vin est plus précis, on a plus de volume en bouche, les arômes de fruits mûrs sont bien préservés et s?expriment pleinement, la finale est veloutée, persistante, on gagne en mâche, en profondeur, le vin est plus ample, plus complet, ce 2015 est vraiment exceptionnel.
Ces constatations sont aussi valables pour Benjamin de Beauregard, un vin vinifié dans le même chai, sa production représente 50%, 2015 est délicieux, complexe, peut-être plus accessible, un peu moins dense que Château Beauregard. Dans l?ensemble, 2015 est un vin très aromatique avec de la fraîcheur, un bel équilibre, des arômes persistants de fruits mûrs, beaucoup de charme, il est d?ailleurs déjà très agréable à déguster maintenant.
Château Pavillon Beauregard 2015, en Lalande de Pomerol, est très réussi, il a bénéficié de ce nouveau chai, l?apport de cette nouvelle technologie sur ce vin est encore plus marquant. C?est un vin ?bonbon?, tout en rondeur, au volume fruité en bouche. Ce millésime 2015, assez solaire, participe à donner un côté plaisir au vin, on peut l?appréhender jeune et pour le consommateur d?aujourd?hui cela convient assez bien.
Sur la rive droite, tous nos vins sont Bio, dans les vignobles de la rive gauche, tous nos vins seront Bio à partir du millésime 2016.?
Voilà un très beau Pomerol 2015, 70% Merlot et 30% Cabernet franc, vignes de 35 ans en moyenne, parfumé en bouche, avec ces notes subtiles de pruneau confit, qui allie structure et velouté, un vin dense, tout en harmonie, riche au nez avec ces notes de mûre et d?humus, et des nuances de cuir et de prune en bouche. Le 2014, de robe intense, de bouche persistante avec ces arômes d?épices, de cuir et de myrtille, est d?une belle complexité au palais, aux nuances de fumé. Le 2013 (70% Merlot et 30% Cabernet franc, vignes de 35 ans en moyenne), parfumé en bouche, avec ces notes subtiles de pruneau confit, qui allie structure et velouté, est un vin tout en fruit, tout en charme. Le 2012, plus dense, associe charpente et distinction, au nez caractéristique où se devinent les fruits mûrs, l?humus et les épices, un vin racé, très typé, volumineux, de garde.
Beau 2011, coloré, alliant charpente et velouté aux papilles, très parfumé, très complexe, au nez comme en bouche, un grand vin qui poursuit son évolution et développe des arômes très séduisants de truffe et de groseille surmûrie au palais. Grandissime 2010 (75% Merlot et 25% Cabernet franc, vignes de 35 ans en moyenne), où la complexité est exacerbée, avec des nuances de cuir, de violette, de griotte confite, un vin aux tanins fermes et ronds à la fois, gras et corsé, racé, d?une très belle finale. Superbe 2009, de robe foncée, au nez légèrement épicé, ample, concentré, riche et parfumé au palais (griotte, mûre, humus), très charnu, d?une bonne longueur en bouche, aux tanins équilibrés et savoureux, de garde, bien sûr. Le 2008, très typé, associe une finesse tannique à une rondeur persistante, avec ces notes de fraise des bois surmûrie, un beau vin dense et velouté, aux tanins fermes mais distingués à la fois, de belle évolution. Le Second Vin, le Benjamin de Beauregard, mêle puissance et distinction, il est charnu, d'une rondeur et d'une bouche persistantes, où dominent la prune et l'humus. 
Goûtez également le Lalande-de-Pomerol Pavillon Beauregard 2016 AB, aux tanins très équilibrés, à la fois puissants et délicats, c?est un vin grenat foncé, d?une belle intensité, épicé comme il se doit, corsé e ferme, qui associe distinction et richesse, avec ces senteurs de fumé et de prune en finale.

Directeur : Vincent Priou

33500 Pomerol
Tél. : 05 57 51 13 36
Email : beauregard@chateau-beauregard.com
www.chateau-beauregard.com



> Les précédentes éditions

Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017

 



Château de VALOIS


Vignobles PELLE


Château BELLES-GRAVES


BORIE MANOUX


Château LAUDUC


Château LASCOMBES


Château Le MEYNIEU


Château GRAND-MAISON


Château LESTAGE-DARQUIER


Château D'ARRICAUD


Château HAUT-BERGERON


Château GRAND-PUY-LACOSTE


Château LANIOTE


DUCLOT


Château de PANIGON


Château MAYNE LALANDE


Château de CÔME


Château AUX GRAVES DE LA LAURENCE


Château LUCHEY-HALDE


Château FONBADET


Château CLOS des PRINCE


Château LAJARRE


Château Le BOURDIEU


Château DAVID


Château HAUT FERRAND


Château HAUT-CALENS


Château du GRAND BOS


Château La GALIANE


Vignobles Jean GALAND et ses Enfants


Château La ROSE-POURRET


Château JOUVENTE


Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE



SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


DOMAINE GUIZARD


DOMAINE DE ROSIERS


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


DOMAINE ALARY


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


CHATEAU DES PEYREGRANDES


CHAMPAGNE GREMILLET


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


CEDRIC CHIGNARD


CHATEAU LA GALIANE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales