Les Meilleurs Vins De Bordeaux

Edition du 07/03/2017
 

CHATEAU CLAUZET

Coup de cœur

Château CLAUZET

Au cœur de Saint-Estèphe, le Baron et la Baronne Velge se passionnent pour leur propriété, développant un vrai travail d’orfèvre pour produire un vin de très haut niveau.


Pour Maurice Velge, l’aventure Château Clauzet est la concrétisation d’un vieux rêve. “Mon père avait à Anvers, une cave merveilleuse avec principalement des vins du Médoc, raconte-t-il, ainsi que de très bons amis. Le monde du vin m’a toujours attiré et, lorsque l’opportunité d’acquérir des vignes s’est présentée, j’ai franchi le pas.” Le domaine compte aujourd’hui 30 hectares sur les meilleurs terroirs de Saint-Estèphe, dont de jolies croupes qui bordent le fleuve. Le Château Clauzet présente un encépagement majoritairement composé de Cabernet-Sauvignon (55%) avec une proportion significative de Merlot (40%) et un complément de Cabernet franc et de Petit Verdot (5%). Une équipe compétente et dynamique entoure le Baron Velge. José Bueno est l’homme du vin, après 23 ans passés dans la société Baron Philippe de Rothschild. Je connais les techniques de pointe utilisées au service d’un premier grand cru classé, précise-t-il, où les détails même les plus infimes ont une importance capitale. Ici, ma responsabilité s’étend du vignoble au vin.” “Notre objectif, poursuit Maurice Velge, est de préserver le vignoble âgé qui donne des vins riches. Nous maîtrisons les rendements à 45 hl/ha. Les vendanges manuelles sont axées sur la recherche d’une maturité parfaite, parcelle par parcelle. Au cuvier, le choix s’est porté sur des cuves ciment de taille moyenne pour pratiquer du sur-mesure. La grande qualité de la récolte permet de faire de bonnes macérations pour permettre au raisin d’exprimer tout son potentiel. Les mêmes soins sont apportés au Château de Côme, partie intégrante du domaine, qui décline ce que Saint-Estèphe peut offrir de plus féminin, associant élégance et distinction. Fermentation malolactique en barriques neuves sur la moitié de la récolte, soutirages manuels tous les trois mois, collage au blanc d’œuf, élevage sur lies fines... Pour faire un grand vin, il faut lui donner les moyens de grandir le mieux possible, chaque détail compte, de l’entretien des vignes à l’élaboration des vins. C’est un vrai travail d’orfèvre”.
Qualité des millésimes 2012 : de couleur cerise intense aux reflets pourpres, au nez distingué et persistant de fruits noirs et d’épices, aux tanins bien enveloppés, un vin puissant, de belle matière, de bouche riche et harmonieuse. 2011 : au nez, complexité de petits fruits rouges. Boisé très harmonieux, à peine perceptible, qui se marie parfaitement bien avec un fruité expressif. L’entrée en bouche est croquante avec un beau fruité. Le milieu est montant, sans aspérité et beaucoup de fraîcheur. Equilibré, harmonieux, élégant, il joue sa partition dans la finesse. Les tanins présents sont enrobés et bien fondus. Finale Longue, équilibrée, le fruit très présent accompagne cette sortie majestueuse. 2010 : couleur pourpre, exceptionnelle. Nez complexe, très racé : cerise, mûre, cassis, vanille, très léger toasté, nuance chocolatée. Les arômes sont persistants et très expressifs. Au palais, attaque montante, bouche pleine et charnue, onctueuse avec des notes de fruits rouges et noirs. Les tanins sont riches, soyeux et fondus avec un très bel équilibre. La complexité de ce vin est digne des plus grands millésimes où se mêlent l’élégance, la rondeur, la puissance et le fruité avec un bonheur inégalé. Finale longue, persistante, complexe, intense et raffinée. Capacité de très bonne garde. 2009 : très beau vin, qui mêle couleur et matière, au nez complexe à dominante de fruits frais et d’humus, aux tanins puissants et moelleux à la fois, charmeur mais riche et d’excellente évolution.  2008 : grand vin classique, d’un beau rouge profond, concentré, avec des tanins riches, très structuré, avec un nez où dominent la groseille et les épices, un beau vin de garde. 2007 : très charmeur, de couleur pourpre, au nez confit, aux tanins très harmonieux, un vin typé, avec des nuances de griotte, de violette et de cuir, d’une belle ampleur.

   

CHATEAU CLAUZET

Baron Velge - Directeur : José Bueno
Leyssac
33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 34 16
Télécopie : 05 56 59 37 11
Email : clauzet@chateauclauzet.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT GRAVES
e_graves.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(HAUT-BRION (PL) (b) )
(LA MISSION HAUT-BRION (PL))
LESPAULT-MARTILLAC (PL) (b)
PONTAC-MONPLAISIR (PL) (b)
GRAND BOS
GRANDMAISON (PL) (b)
HAUT-LAGRANGE (PL) (b)
MALARTIC-LAGRAVIÈRE (PL) (b)
LAFARGUE (PL) (b)
ROSE SARRON (b)
(HAUT-BAILLY (PL))
(SMITH-HAUT-LAFITTE (PL))
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
CHEVALIER (PL) (b)
CARBONNIEUX (PL) (b)
BOUSCAUT (PL) (b)
BROWN (PL) (b)
HAUT-PLANTADE (PL)
LUCHEY-HALDE (PL)
CHANTEGRIVE (b)
DE MAUVES (b)
SOLITUDE (PL) (b)
LE TUQUET (b)
D'ARRICAUD (b)
BRONDELLE (b)
HAUT-CALENS
TOULOUZE (Graves de Vayres)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
FRANCE (PL) (b)*
LEOGNAN (PL)*
ROUGEMONT*
VIMONT (b)*
ROUILLAC (PL)*
REYS
SAINT-AGRÈVES
MAGENCE (b)
CALLAC
ESPIOT
EYRAN (PL)
BICHON-CASSIGNOLS
(OLIVIER (PL) )
HAUT-MARAY*
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
GRAVIÈRES*
JOUVENTE
(LA TOUR MARTILLAC (PL) (b)*)
(SEGUIN (PL))
CAILLIVET
PETIT-PUCH (Graves de Vayres)
PICHON-BELLEVUE (Graves de Vayres)
CAILLOUX DE VALGUY
BLANCHERIE



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
CHERET-PITRES
(LA PERRUCADE)
BEL AIR (Graves de Vayres)*
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
(CASTRES)
FOUGÈRES
GRAND ABORD*
SANSARIC

> Nos coups de cœur de la semaine

Vignobles GASSIES-GAUTEY


Domaine de 40 ha. Les vignobles Gassies-Gautey sont l'œuvre familiale de plusieurs générations de viticulteurs, pionniers parmi tant d'autres de ce terroir de l'Entre-Deux-Mers. L’ensemble du vignoble s’étale sur la rive gauche de la Dordogne, réparti en zone de coteaux argilo-calcaires et de plateaux de même nature, et contiguë au fleuve d’une plaine au sol siliceux avec en fond les filons de grave de la Dordogne se prolongeant dans le sous-sol. Fermentation à l'ancienne à l'air libre, élevage 3 ans en cuves. Leur fils, Olivier, est le gérant depuis le début de l’année, et compte bien développer l’activité commerciale de l’entreprise, dans le but de perpétuer la tradition familiale, pour la quatrième génération. “Le 2015 a bénéficié d'un bel ensoleillement, nous dit Olivier Gautey, d'où sa couleur très fonçée, tirant sur le noir. Il a de bons degrés, est équilibré et long en bouche, ce sera un millésime de garde. Millésimes à la vente en 2016 : 2011 et 2012. Une médaille d'Or pour le 2010 au Challenge Internationnal des Vins à Bourg-sur-Gironde.” Olivier Gautey a produit un nouveau vin en 2015 : “L' OR”, un rouge vieilli en cuves, provenant d'une vieille parcelle. Voilà un beau Bordeaux rouge cuvée Passion 2011, ferme, riche, coloré et bouqueté, avec ces notes de cerise confite et de sous-bois, de bouche chaleureuse, finement épicée en finale. Beau 2010, 80% Merlot, 10% Cabernet franc, 5% Cabernet-Sauvignon, 5% Malbec, un vin charnu comme il se doit, aux tanins fermes et savoureux à la fois, aux effluves de griotte et d'épices. Le 2009, à dominante de petits fruits noirs et de musc, allie une finesse tannique à une ampleur parfumée au palais, de garde. Excellent Bordeaux rouge Château du Masson 2012, au nez de cerise confite et d’humus, de charpente élégante, de bouche corsée, de belle matière, aux connotations de cerise, de sous-bois et d’épices au papilles, aux tanins étoffés. Le 2011, aux nuances de cerise et de sous-bois, de belle robe intense, mêle structure et rondeur. Le Bordeaux rosé Fleur du Mayne est l’un des meilleurs de l’appellation, d’une belle harmonie, avec des notes de rose et de mûre, légèrement épicé comme il le faut, associant nervosité et suavité.

Michel, Françoise et Olivier Gautey
Le Masson
33420 Moulon
Téléphone :05 57 84 52 44
Télécopie :05 57 74 98 63
Email : vignobles.gassies.gautey1@orange.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaudumasson

Château La GRACE FONRAZADE


“Le Château connaît une deuxième vie depuis 2013, nous raconte François-Thomas Bon. Nous avons acheté la maison principale fin 2010, et après une longue réflexion, la décision de refaire la totalité des bâtiments a été prise en 2013. Les nouveaux chais ultra-modernes répondent au niveau d’exigence qualitative et technique que nous souhaitons. Les parcelles sont plantées sur 3 profils distincts : les sols marquées par la grave fine, les parcelles sur argilo-calcaire et enfin les sols sablo-argileux très riches en minerai de fer. Nous avons fait le choix d’être en agriculture bio, dans le respect des sols et de la nature (les Saint-Émilion seront AB dès le millesime 2013. Pour les Bordeaux, ce sera à partir du millésime 2016, actuellement en conversion). La propriété compte 5 ha en Saint-Émilion Grand Cru et 6 en Bordeaux ou Castillon Côtes de Bordeaux, ainsi que les parcelles de blanc car les vignes se trouvent sur la commune de Gardegan-et-Tourtirac.” Tous ces soins expliquent ce bien joli Saint-Émilion Grand Cru Château La Grâce Fonrazade 2012, d’une belle concentration d'arômes (cassis, épices...), ample, de belle charpente, de couleur pourpre, très bien élevé, de bonne garde, naturellement, un vin que l’on peut associer, notamment, avec un filet d'agneau aux échalotes confites ou un sauté de chevreau à la moutarde.  Le Saint-Émilion Grand Cru Persevero du Château La Grâce Fonrazade 2012, pur Merlot, au nez complexe où dominent les fruits cuits, alliant charpente et élégance, est un vin très structuré, où toutes les caractéristiques de ce millésime sont présentes, aux nuances de mûre et de noix de poivre au palais.

François-Thomas Bon - Earl Persevero
4, route de Jacquemeu
33300 Saint-Emilion
Téléphone :06 70 02 81 67
Email : persevero@lagracefonrazade.com

Château TOULOUZE


Au sommet. “Les terres du Château Toulouze, expliquent ces propriétaires sympathiques, dépendaient d’un vaste ensemble foncier, propriété du Château de Vayres. Ce dernier, édifié au XIIIe siècle à l’emplacement d’un oppidum gallo-romain dominant la Dordogne, fut une des résidences du roi Henri IV. La propriété dans sa forme actuelle, 27 ha d’un seul tenant, bâtiments et vignoble, correspond à ce qui subsiste d’un vaste domaine viticole et d’élevage de plus de 70 ha, édifié à la fin du XIIIe siècle, à la suite de la Révolution française et démantelé petit à petit par le jeu des successions. Le vignoble totalement restructuré en 1986, exprime la montée en puissance de l’expression du terroir. Cela donne des vins à la chair plus ample, généreuse, fruités mais avec des tanins élégants empreints de finesse. Des vins équilibrés et harmonieux, que l’on peut déguster jeunes après une large aération en carafe, mais qui offrent selon les millésimes un excellent potentiel de garde, en moyenne de 10 à 15 ans. Pour Alain Cailley, “le 2015 s'annonce excellent: structure, matière, fruité sont présents. La date des vendanges a été capitale, assez tôt, pour éviter des degrés alcooliques extravagants et obtenir de beaux Ph, ainsi l'on ne dépassera pas 13°5. Le réchauffement climatique a joué sur le manque d'acidité, le millésime 2015 est tendre, vif, corsé, ce sera un vin de garde dans la lignée des 2009 et 2010. Millésimes en vente en 2016 : 2010, 2012, 2013. Une médaille pour le 2012. En phase de vente du domaine, Alain Cailley restera, néanmoins, présent comme conseiller pour la vinification et la commercialisation auprès du nouveau propriétaire qui a le projet de construire un chai neuf très performant.” On comprend sa place dans le Classement en débouchant ce Graves de Vayres Grande cuvée 2012 (Merlot majoritaire, 20% de Cabernets, vendanges manuelles et tardives pour rechercher la maturité, élevage 12 mois en 1/2 muids de chêne, mise en bouteilles 18 mois après les vendanges, filtration douce), d’une belle couleur pourpre, tout en puissance et finesse, avec beaucoup de matière, des arômes de fruits rouges surmûris présents et complexes. Le Château Toulouze 2012 a des tanins soyeux, un joli vin au bouquet subtil et ample (violette, pruneau), de bouche très équilibrée et bien persistante. Le 2011, au nez dominé par le cuir et les framboises, d’une belle intensité en bouche, qui allie distinction et richesse, est un vin ample et très savoureux, d’une belle finale. Excellent 2010, de bouche puissante, très fin, bien charpenté et équilibré, parfumé (griotte, humus...), bien classique.  Goûtez le Bordeaux Supérieur Le Maine Martin Nouvelle Génération 2012 (Merlot 75%, 25% de Cabernets, vendanges manuelles, vinification parcellaire, cuves ciment et Inox, macération post fermentaire 15 à 20 jours...), aux nuances de mûre et d’épices, un vin ample et bien charpenté, avec des tanins veloutés, de bonne garde, comme ce Bordeaux Supérieur Château Le Maine Martin Sélection Vieilles Vignes 2012, dense et corsé, aux notes fruitées, épicées, un vin charnu, de couleur pourpre, riche en arômes, où dominent en bouche les fruits rouges frais et une note poivrée.

Jérôme, Évelyne et Alain Cailley
12, rue de la Ruade - BP 28
33450 Saint-Sulpice-et-Cameyrac
Téléphone :05 56 30 85 47
Télécopie :05 56 30 87 29
Email : cailleygenerations@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateautoulouze
Site personnel : www.chateauxcailley.com

CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


Ces propriétaires sympathiques couvent leur vignoble dont les vignes ont 35 ans. Les cépages Merlot (65%), Cabernet franc (25%) et Cabernet-Sauvignon (10%) sont associés à ce terroir argilo-calcaire et à des soins minutieux (effeuillage, raisins triés avant égrappage, macérations longues, élevage en barriques, dont 1/3 est renouvelé chaque année...). On se fait plaisir avec leur Puisseguin-Saint-Émilion 2010, de belle couleur, au nez de petits fruits rouges caractéristiques (groseille, fraise), d’un bel équilibre, ample et riche, un vin bien charnu comme on les aime, prometteur. Dans la lignée, le 2009, médaille d'Argent au Concours à Lyon, l’une des plus belles bouteilles de l’appellation dans ce millésime, un vin typé, parfumé (griotte), fondu, d’une grande harmonie en bouche, avec ses notes fumées et réglissées, des tanins mûrs et suaves, tout en charme. “Ce 2009 est un millésime médiatique, nous dit Yannick Le Menn, qui va faire beaucoup d'ombre aux autres millésimes ! Harmonieux, très équilibré, avec des arômes de fruits rouges, d'épices, gras, persistant en bouche comme le 2005 à son âge. Délicatement boisé, il demande pour le moment une gastronomie structurée.” Le 2008, de robe grenat, riche, au nez intense, est un vin complexe, d’une belle finale où dominent la cerise noire mûre et les sous-bois, un vin de bouche flatteuse et riche à la fois. Le 2007 est très réussi, un vin équilibré et souple, avec des tanins fondus, très agréable avec ce nez de violette et de petits fruits rouges mûrs, qui associe distinction et richesse, ample et gras, et se goûte très bien. Structure et rondeur, caractérisent cet excellent 2006, tout en bouche, fin et gras, bien charnu, un vin très parfumé (violette, cerise noire) qui poursuit sa belle évolution.

Yannick et Andréa Le Menn

33570 Puisseguin
Téléphone :05 57 74 66 82
Télécopie :05 57 74 51 50
Email : chateauhautsaintclair@vinsdusiecle.com
Site : chateauhautsaintclair
Site personnel : www.chateauhautsaintclair.fr


> Nos dégustations de la semaine

Château des BROUSTERAS


Le vignoble de 26 ha, cultivé, avec amour et passion, par la famille Renouil depuis 1960, se situe à quelques foulées de l'estuaire de la Gironde. Ici les vinifications se font dans le respect des méthodes ancestrales. Il en est de même pour le vieillissement qui s'effectue en barriques de chêne merrain 12 à 18 mois selon le millésime.
Vous aimerez ce Médoc Cru Bourgeois 2011, issu de 50% Merlot, 45% Cabernet-­Sauvignon, 5% Cabernet franc, puissant, avec ce nez légèrement épicé, avec des tanins bien présents qui commencent à peine à se fondre, coloré et parfumé. Remarquable 2010, de belle couleur pourpre, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de bouche corsée, un vin ample et velouté, d'une belle concentration, avec des senteurs de fruits noirs et d'épices, il est très représentatif de ce très beau millésime, un vin très harmonieux, de garde. Le 2009, médaille d'Or à Mâcon, est élégant, avec des arômes de fruits rouges intenses et de fumé, de bouche dense, tout en finesse, un vin de couleur profonde, tout en nuances d'arômes (cassis, cannelle) en finale. Le 2008, complet, très parfumé, bien tannique, est un vin complexe, de garde. Le 2007 allie puissance et souplesse, avec ce nez où dominent le pruneau et une pointe de poivre, équilibré, avec des tanins ronds. Le 2006, un vin de couleur pourpre, au bouquet développé avec des nuances giboyeuses, aux notes fruitées de framboise et de prune, complet, aux tanins amples, d'excellente évolution. Superbe 2005, où s'entremêlent des notes de petits fruits rouges cuits et de réglisse se goûte très bien aujourd'hui, très harmonieux (un vrai cadeau pour 12,30€). Aucune hésitation.

Renouil Frères
2, rue de L'Ancienne Douane
33340 Saint-Yzans-de-Médoc
Tél. : 05 56 09 05 44
Fax : 05 56 09 04 21
Email : chateaudesbrousteras@gmail.com
www.chateau-des-brousteras.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château BRETHOUS


Goûtez le Cadillac Côtes de Bordeaux cuvée Prestige Bio 2010, dense, aux tanins mûrs, à la fois riche et souple, très équilibré, un vin de bouche intense avec des notes de sous-bois et de cerise mûre, bien élevé, bien charnu, de très bonne garde.  La cuvée Classique 2010, au nez complexe (fruits cuits, humus), de bouche bien charnue, un vin complexe et harmonieux. 

François, Denise et Cécile Verdier
28, chemin du Jonc
33360 Camblanes-et-Meynac
Tél. : 05 56 20 77 76
Fax : 05 56 20 08 45
Email : brethous@libertysurf.fr
www.brethous.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château GESSAN


Un domaine de 8,45 ha sur sol sablonneux-graveleux, des vignes de 30 ans en moyenne. Un éraflage total et un élevage en cuves pour 40%, le reste en barriques durant 12 mois.
Le Saint-Émilion GC 2010, typé, au nez dominé par le cuir et les framboises, d'une belle concentration en bouche, qui allie distinction et richesse, un beau vin ample, de garde comme le 2009, avec ces notes de mûre et de griotte, tout en bouche, savoureux et complexe, aux tanins riches. Goûtez toujours le 2008, de bouche savoureuse, équilibré, complexe, d'une jolie robe grenat, aux tanins riches et souples à la fois, au nez persistant où dominent des notes de myrtille et d'épices. Joli Saint-Émilion Château Longa 2010, 4,24 ha sur sol sablonneux graveleux, élevage 100% en cuves, tout en souplesse, finement épicé, charnu. Le tout est à des prix sages, ce qui évite d'hésiter aussi.

Vignobles de Langoz

> Les précédentes éditions

Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015

 



Château PIGANEAU


Clos JEAN


Château BÉCHEREAU


Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRE


Château THURON


Château CERTAN de MAY de CERTAN


Château de COUDOT


Château CADET-BON


Château BRAN de COMPOSTELLE


Château LASCOMBES


Château La GALIANE


Château PLANTIER ROSE


Château de CRAIN


Château FONTESTEAU


Château BELLEVUE-FAVEREAU


Château BOUTILLON


CHATEAUNET


Château HOURTIN-DUCASSE


Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-François


Château LUCHEY-HALDE


Château LE DESTRIER


Château FOURCAS-DUPRÉ


Clos RENÉ



SCE DU CLOS BELLEFOND


CHAMPAGNE BOULARD-BAUQUAIRE


CHATEAU DU MASSON


CHATEAU FABAS


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


DOMAINE TROTEREAU


CHAMPAGNE PERSEVAL-FARGE


HENRY NATTER


EARL GUY MALBETE


DOMAINE DU CLOS DE L'EPINAY



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales