Les Meilleurs Vins De Bordeaux

Edition du 02/11/2021
 

Château Beauregard

Sommet

Château BEAUREGARD


En 2014, la famille Moulin, propriétaire des Galeries Lafayette, a fait l’acquisition du Château Beauregard, avec leurs amis de longue date, Florence et Daniel Cathiard, du Château Smith-Haut-Lafitte. La famille Moulin incarne Beauregard, et veut faire revivre ce Château à Pomerol comme une maison de famille. “J’ai la chance que ces nouveaux propriétaires me fassent confiance, nous explique Vincent Priou, il est vrai que cela fait 28 ans que je travaille ici. Leur arrivée a favorisé la “renaissance” du Château Beauregard. Nous avons refait entièrement toutes les installations techniques et la chartreuse. Nous avons choisi des cuves béton en forme de goutte, équipées d’une thermorégulation dans l’épaisseur du béton, ce qui nous permet d’être plus précis pour les vinifications. Accueil de la vendange dans une nouvelle salle de réception, tri manuel et tri optique, puis le raisin est acheminé en cuvons qui sont montées par ascenseur pour atteindre le haut des cuves afin que le raisin y soit déversé, cela évite les pompes à vendanges. Grâce à ces cuves tronconiques, nous pratiquons des pigeages tout en douceur. L’élevage se fait en barriques de chêne dont environ 50% neuves. Nous avons deux chais à barriques climatisés. Tous ces équipements techniques ont pour but de magnifier le très beau terroir que nous avons ici, à Pomerol. Château Beauregard est déjà réputé pour sa grande finesse et son élégance, nous allons lui apporter un peu plus de densité en milieu de bouche grâce à plus de sélection et à l’apport de plus de Cabernet Franc et de Cabernet Sauvignon dans l’avenir. Le vignoble d’une moyenne d’âge de 30 ans est en cours de restructuration. Déjà, il y a une dizaine d’années, j’avais commencé la plantation à très haute densité et nous poursuivons dans cet esprit de 9200 pieds/ha, ce qui est assez exceptionnel sur la rive droite. Nous sommes certifiés Bio depuis 2012 en Lalande de Pomerol et 2014 à Pomerol, nous voyons l’incidence dans les vins avec plus de précision et de pureté notamment. Nous devons être capables de produire des vins agréables jeunes mais qui ont un bon potentiel de vieillissement et c’est grâce à notre chai parfaitement équipé que nous y parvenons, c’est plus facile de travailler dans des conditions d’excellence avec des baies parfaitement sélectionnées... l’extraction se fait tout en douceur, cela permet d’extraire les bons tanins. Le Benjamin de Beauregard, notre second vin, représente 45 à 50% de notre production totale.

   

Château Beauregard

Directeur : Vincent Priou
73, rue de Catusseau
33500 Pomerol
Téléphone : 05 57 51 13 36

Email : beauregard@chateau-beauregard.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château MAUVINON


Au sommet, tant ce cru possède une véritable typicité, marqué par une alliance entre la finesse et la richesse, le tout lui conférant un potentiel de garde conséquent. On y voit aussi toute la force du Cabernet franc, sous-estimé par rapport au Cabernet-Sauvignon. Une propriété de 6,50 ha. Sol et sous-sol : 70% silico-graveleux, 30% sables humifères. Âge moyen du vignoble 30 ans, 65% Merlot, 35% Cabernet franc, vendanges manuelles à la cagette et tri manuel. Cuvaison durant 3 à 4 semaines, élevage en barriques de chêne renouvelées par moitié, pendant 12 à 16 mois. Le vignoble est certifié Bio. Voilà donc un superbe Saint-Émilion GC 2016, au nez puissant avec des notes de cassis et de framboise cuite, de belle robe soutenue, tout en souplesse des tanins et complexité des arômes, avec des notes de groseille surmûrie en finale, bien corsé.  Le 2015 est légèrement épicé, aux senteurs où prédominent la mûre et les sous-bois, généreux, d’une belle complexité d’arômes au palais, (cannelle, fraise des bois...), riche au nez comme en bouche, aux tanins amples, de très belle évolution. Le 2014, qui dégage des arômes de baies rouges soulignées par des notes de poivre, est charnu, complet et complexe, d'une bouche persistante, où dominent la prune et l'humus, déjà séducteur mais d’excellente évolution.  Il y a aussi la cuvée Gabriel Lauzat 2016, de très belle robe d’un grenat profond, aux arômes de fruits rouges avec des notes fumées subtiles, corsé et très équilibré, ample et tannique. Le 2015, de robe brillante et soutenue, dégage des senteurs de fruits rouges cuits et de cuir, avec une bouche riche qui dévoile des tanins fondus mais denses, d’une belle longueur.

Famille Tribaudeau
217, Mauvinon
33330 Saint-Sulpice-de-Faleyrens
Téléphone :05 57 24 64 79 et 06 10 84 03 97
Email : chateaumauvinon@orange.fr
Site personnel : www.chateaumauvinon.com

Domaine de GRANDMAISON


Un domaine de 19 ha issu d’un terroir exceptionnel de graves siliceuses et d’argiles graveleuses parsemées de moellons calcaires (65% Sauvignon, 15% Sauvignon gris et 20% Sémillon pour les vins blancs; 60% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc pour les vins rouges). Vendanges manuelles, élevage du blanc 30% en barriques neuves pendant 6 mois sur lies fines et 70% en cuves sur lies également; le rouge : vin de goutte 80% de la récolte en barriques pendant 12 mois et vin de presse 20%. Le vin produit sur le domaine se caractérise par une expression minérale autant en rouge qu'en blanc reflétant le type de sol argilo-calcaire. Dès le XVIIIe siècle, Monsieur de Belleyme, Ingénieur cartographe du Roi Louis XV, mentionne notre crû alors appelé Barreyre. Au fur et à mesure des époques, la production de vin s’est parfois interrompue, (à cause du gel, du phylloxéra), et a parfois fait place à la polyculture. Grandmaison a aussi fait office de maison de campagne. François Bouquier, qui avait dû quitter son Cantal natal au début du vingtième siècle, y fit quelquefois les vendanges et acquit le domaine en 1939. Puis, à partir de 1970, Jean (son fils) et son épouse Françoise reconstituèrent le vignoble et entreprirent la construction de l’actuel cuvier. Grandmaison entrait alors à nouveau en production. Depuis 1988, c’est François (leur fils) qui vinifie et avec son épouse Mayi, tous deux se consacrent à la propriété familiale depuis 1993.
“Pour nous, dixit François Bouquier, l'année 2020 n'a pas été de tout repos. Le 31 Mars, des gelées ont impacté des parcelles de Merlot, puis, en Juin, apparition du mildiou puis sécheresse d'où perte d'eau sur les raisins et récolte diminuée par deux en blanc et en rouge avec des vendanges précoces le 26 Août. Néanmoins, les 50% restants ont produit des vins d'une grande richesse, charnus, avec des jus équilibrés, notamment pour les rouges qui sont fort prometteurs. Les blancs ont beaucoup de concentration, d'arômes, et une belle profondeur. Nous commercialisons : Pessac Léognan rouge 2016, 2018, 2019, et Pessac Léognan blanc 2019 puis 2020.” Ce domaine est remarquable, les vins sont réguliers et on le voit, une nouvelle fois, avec ce Pessac-Léognan rouge 2018, il est riche et suave, aux notes de fruits, de cannelle et d’humus, très équilibré au nez comme en bouche, servi par une belle structure, très prometteur. Le 2016 est une réussite, développant des tanins mûrs, un vin savoureux, charmeur, à la fois riche et souple, très équilibré, au bouquet intense avec des notes de sous-bois, de groseille et de cerise mûre, de bouche ample. Beau 2015, où la structure prédomine, au nez puissant avec des notes de mûre et d’humus, bien charnu, de très bonne charpente, aux tanins harmonieux, un vin distingué, de bouche pleine.  Superbe Pessac-Léognan blanc 2019, est riche au nez, d’une grande complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de noix, de citron et de pomme, il dégage une bouche puissante et une longue finale. Le 2018, riche, très floral, très parfumé, d’une longue finale, avec des nuances de pamplemousse et de pain grillé. Remarquable 2016, gras, dense, ample, aux nuances de pomme et de fruits secs, de bouche suave, mêlant finesse et persistance. Le 2015, au nez délicat, aux connotations d’agrumes et de fleurs blanches, est tout en élégance. 

François et Mayi Bouquier
182, avenue de la Duragne
33850 Léognan
Téléphone :05 56 64 75 37
Email : courrier@domaine-de-grandmaison.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/domaine-de-grandmaison
Site personnel : www.domaine-de-grandmaison.fr

Château LAFON


Le Château ainsi qu'une partie du vignoble sont enclavés dans les vignes du Château d'Yquem. Vignoble de 12 ha. Les vins collectionnent les récompenses. “Nous partageons ce merveilleux terroir avec nos plus proches voisins, grands crus classés : les Châteaux Suduiraut, Lafaury Peyraguey, Rayne Vigneau et bien sûr le Château d’Yquem. Les parcelles de vignes de notre propriété de 12 hectares se situent sur des terroirs de premier choix à croupes graveleuses sur un sous-sol argileux situé sur les communes de Fargues, Bommes, Preignac et Sauternes (33). Nous avons choisi de concilier la modernisation avec la vinification en cuves inox, la fermentation à basse température et la tradition avec le vieillissement en barriques de chêne.” Séduction pure avec ce grand Sauternes 2017, terroir de croupes graveleuses sur sous-sol argileux, vieilles vignes, 98% Sémillon, 2% Sauvignon, élevage 12 mois en fûts de chêne, de robe jaune doré, alliant puissance et charme, aux arômes de narcisse et d’épices, d’une longue finale complexe où se développent des arômes de fruits confits, de grande évolution. Le 2016, dégage des senteurs complexes, avec des notes de tilleul et d’abricot mûr, d’une belle ampleur, il est riche et complexe, de belle garde. Le 2015, de robe jaune doré, alliant puissance et structure, aux arômes de fruits confits et d’épices, est d’une longue finale complexe.  Superbe Sauternes cuvée Désir 2016, avec ces nuances où s’entremêlent les agrumes confits et la brioche, de bouche ample et savoureuse, c’est un grand vin puissant et suave, dense et velouté.

Olivier Fauthoux
EARL Fauthoux
33210 Sauternes
Téléphone :05 56 63 30 82 et 06 80 00 53 94
Email : olivier.fauthoux@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateaulafon.fr

CHATEAU MACQUIN


Le Château Macquin s'étend sur une superficie de 30 hectares plantés à 80 % de Merlots, 10% de Cabernets-sauvignon et 10 % de Cabernets-francs. Ses sols sont argilo-calcaires et son terroir remarquable par son exposition et sa composition lui permettent de produire des vins souvent plus estimés que beaucoup de grands crus de Saint-Emilion. Le vignoble compte 5500 pieds de vignes à l'hectare dont l'âge moyen varie de 15 à 60 ans. Il est enherbé au milieu du rang pour diminuer la production et augmenter la qualité des sols en développant l'humus naturel. Le cuvier qui date de 1885 a été entièrement réaménagé dans les années 80. Tout en conservant les cuves en chêne, doublées d'inox, Denis Corre-Macquin a fait construire une cuverie moitié acier inoxydable, moitié béton. Les températures de fermentation sont contrôlées par un système de thermorégulation automatisée et la vinification surveillée par deux oenologues réputés. Denis Corre-Macquin accorde un intérêt tout particulier à la culture de la vigne; un intérêt écologique et constant qui est le premier et indispensable maillon, à ses yeux, pour l'élaboration d'un grand cru. Aujourd'hui,on oublie trop souvent que l'excellence d'un vin commence avec une vigne saine et épanouie. Afin d'améliorer encore la qualité de notre production, les vendanges s'effectuent à la machine depuis 1980. Car en choisissant précisément la date de début des vendanges de chaque parcelle et en adaptant le ramassage à la pluviométrie, le raisin arrive au cuvier le plus rapidement possible, dans un état parfait de maturité. Il est ensuite trié sur deux tables de tri avant d'être mis en cuve. Après une longue macération, le vin est écoulé et mis en cuve puis en barriques. Le chai abrite 246 barriques de chêne remplacées par tiers tous les ans. Le vin repose de douze à dix huit mois en barriques avant d'être mis en bouteilles où il attendra au moins dix ans pour être dégusté à son apogée.

Denis Corre-Macquin

33570 Montagne
Téléphone :05 57 74 64 66
Télécopie :05 57 74 55 47
Email : chateaumacquin@wanadoo.fr
Site : chateaumacquin
Site personnel : www.chateau-macquin.com


> Nos dégustations de la semaine

Vignobles GASSIES-GAUTEY


Au sommet. Domaine de 43 ha. Les vignobles Gassies-Gautey sont l'œuvre familiale de plusieurs générations de viticulteurs, pionniers parmi tant d'autres de ce terroir de l'Entre-Deux-Mers. L?ensemble du vignoble s?étale sur la rive gauche de la Dordogne, réparti en zone de coteaux argilo-calcaires et de plateaux de même nature, et contiguë au fleuve d?une plaine au sol siliceux avec en fond les filons de grave de la Dordogne se prolongeant dans le sous-sol. Fermentation à l'ancienne à l'air libre, élevage 3 ans en cuves.
Olivier, le fils est le gérant, il compte bien développer l?activité commerciale de l?entreprise, dans le but de perpétuer la tradition familiale, pour la quatrième génération.
Olivier Gautey nous dit que ?2020 est une vendange très qualitative, ce qui donne des vins très aromatiques, saveurs de fruits mûrs, le vin est d?une belle structure. Nous avons été impacté par la grêle, il nous manque 30% de récolte.
A la vente : Bordeaux Château du Masson 2016, 2017 et 2018, Bordeaux rouge Cuvée Passion 2015, Bordeaux Supérieur Opale 2016, Bordeaux Supérieur Or Rouge 2016, Rosé 2019 et 2020.
De très beaux millésimes qui ont bonne presse, des vins légèrement boisés.
Notre Cuvée Bordeaux rouge Passion et les Bordeaux Supérieurs ont des saveurs un peu différentes, nous essayons d?avoir des vins qui nous représentent, c?est une satisfaction pour nous, c?est un métier de passion et de transmission familiale historique, c?est important. Nous sommes certifiés HV3 depuis 2018.?
Beau Bordeaux rouge Cuvée Passion 2015, 65% Merlot, 35% Cabernet-Sauvignon, avec des arômes très présents d?épices, de cerise confite, de mûre, de réglisse et de violette, bien structuré et gras en bouche, ample, de très bonne évolution, parfait avec, notamment, un tournedos Rossini ou des magrets grillés. Le 2014, médaille d?Or Challenge International du Vin de Bourg, parfumé, charpenté comme il se doit mais tout en souplesse, au nez subtil et intense, avec des notes de cerise mûre, de bouche fondue et puissante à la fois. 
Le Bordeaux rouge Château du Masson 2016, 75% Merlot et 25% Cabernet franc, est vraiment remarquable, coloré, parfumé avec ce nez d?épices et de fruits rouges à noyau très mûrs, aux tanins agréablement présents et fondus à la fois, bien classique, de très bonne évolution.
Excellent Bordeaux Supérieur Opale 2016, pur Merlot, avec ces notes caractéristiques de petits fruits mûrs (griotte, prune) légèrement épicés, un vin de bouche ample, où se retrouvent la violette et la fraise, de très bonne charpente, de bouche pleine comme cet autre Bordeaux Supérieur L?Or Rouge 2016, assemblage de Merlot 50%, Cabernet franc 35% et Malbec 15%, qui a un nez expressif avec beaucoup d?élégance, des arômes de fruits rouges bien murs et de fumé, avec des tanins qui sont présents mais bien fondus.
Très agréable Bordeaux rosé 2019, il a un nez élégant et fruité, sur la framboise, la bouche est gourmande avec une finale sur les agrumes, et on vous le suggère avec des beignets de morue ou des calamars farcis.

Michel, Françoise et Olivier Gautey

Château La GARELLE


Château La BOTTE



> Les précédentes éditions

Edition du 26/10/2021
Edition du 19/10/2021
Edition du 12/10/2021
Edition du 05/10/2021
Edition du 28/09/2021
Edition du 21/09/2021
Edition du 14/09/2021
Edition du 07/09/2021
Edition du 31/08/2021
Edition du 24/08/2021
Edition du 17/08/2021
Edition du 10/08/2021
Edition du 03/08/2021
Edition du 27/07/2021
Edition du 20/07/2021
Edition du 13/07/2021
Edition du 06/07/2021
Edition du 29/06/2021
Edition du 22/06/2021
Edition du 15/06/2021
Edition du 08/06/2021
Edition du 01/06/2021
Edition du 25/05/2021
Edition du 18/05/2021
Edition du 11/05/2021
Edition du 04/05/2021
Edition du 27/04/2021
Edition du 20/04/2021
Edition du 13/04/2021
Edition du 06/04/2021
Edition du 30/03/2021
Edition du 23/03/2021
Edition du 16/03/2021
Edition du 09/03/2021
Edition du 02/03/2021
Edition du 23/02/2021
Edition du 16/02/2021
Edition du 09/02/2021
Edition du 02/02/2021
Edition du 26/01/2021
Edition du 19/01/2021
Edition du 12/01/2021
Edition du 05/01/2021
Edition du 29/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 08/09/2020
Edition du 01/09/2020
Edition du 25/08/2020
Edition du 18/08/2020
Edition du 11/08/2020
Edition du 04/08/2020
Edition du 28/07/2020
Edition du 21/07/2020
Edition du 14/07/2020
Edition du 07/07/2020
Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020

 



Domaine L'ENTRE DEUX MONDES


Château LAGARDE


Domaine de VIAUD


Château FONBADET


Château LAYAUGA-DUBOSCQ


Clos TRIMOULET


Château de ROQUEBRUNE


Château PLINCE


Château BRONDELLE


Château BÉCHEREAU


Château de Beaulon


Château DEVISE d'ARDILLEY


Château La GALIANE


Château TOUR-DU-ROC


Château LESTAGE-DARQUIER


Château CERTAN de MAY de CERTAN


Château HAUT-SAINT-CLAIR


Château de PANIGON


Château FONTBONNE


Château BELLEGRAVE


Château BEYNAT


Château BOIS CARRÉ


Château LAJARRE


CLOS DES LUNES


Château GRAND-PUY-LACOSTE


Château PANCHILLE


Château de PASQUETTE


Domaine CHALET de GERMIGNAN


Château Les GRAVES de LOIRAC


Château du PAYRE


Château VALENTIN


Château BELLES-GRAVES


Domaine de CARTUJAC



HENRY NATTER


SCE DU CLOS BELLEFOND


CHATEAU DU MASSON


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


CLOS TRIMOULET


DOMAINE PICHARD


SCEA CHATEAU DAVID


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


DOMAINE PIERRE GELIN


CHATEAU MACQUIN



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales